Reprise de poids #41 : les Enfoirés

/ Article - écrit par nazonfly (), le 25/11/2011

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - laisser un commentaire

Je ne sais pas si vous avez entendu, mais les Enfoirés, les artistes qui soutiennent les Restos du Coeur viennent de sortir leur nouveau « tube », Un jour de plus au paradis. Un titre qui est, bien évidemment, une reprise. Et une mauvaise évidemment. Le méli-mélo d'artistes tout venant, poussés par l'engagement citoyen, la volonté d'utiliser leur notoriété pour amener de l'argent aux Restos (et aussi pour certains la volonté d'utiliser la notoriété des Restos pour leur propre carrière, ne le nions pas), s'est longtemps contenté de reprendre de la variétoche française : Tous les cris, les SOS, Ville de lumière en conservant les paroles. Mais, depuis quelques années, ils ont changé leur fusil d'épaule et ont décidé de transformer les textes... avec plus ou moins de réussite.

 

Le premier de cette nouvelle série est Ici les Enfoirés, une reprise du célèbre In the army now de Statu Quo (lui-même reprise de Bolland & Bolland si vous avez suivi la semaine dernière).

Et l'originale évidemment :

 

Apparemment l'idée était bonne et a dû rapporter de l'argent aux Restos puisque les Enfoirés ont remis ça l'année d'après (en 2010 donc) avec Si l'on s'aimait, si, une reprise toute en douceur de I was made for loving you de Kiss.

 

Et toujours l'originale qui, il faut l'admettre, est bien un poil ridicule.

 

Un an plus tard, devinez quoi, rebelote ! C'est cette fois une chanson française qui passe sous les doigts malicieux de l'écrivain de paroles fou. Le J'ai demandé à la lune d'Indochine devient On demande pas la lune.

 

 

Et, donc, cette année, les Enfoirés reviennent avec une nouvelle idée de derrière les fagots, Un jour au paradis.

 

Et la version originale de Phil Collins, Another day in paradise.

 

Après ce petit récapitulatif, il est évident qu'il faut donner aux Restos du Cœur, donner et donner encore. Certes pour aider ceux qui ont faim. Certes pour avoir l'impression de faire un beau geste avant Noël. Mais aussi pour que les Enfoirés cessent d'être indispensables. Ensemble nous pouvons le faire !

A découvrir
Collins (Phil) - Face Value
Collins (Phil) - Face Value
Matmatah - La ouache
Matmatah - La ouache
Bratisla Boys - Stach Stach
Bratisla Boys - Stach Stach