Reprise de poids #38 : Dresden Dolls

/ Article - écrit par nazonfly (), le 04/11/2011

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - laisser un commentaire

Qu'on se le dise, les Dresden Dolls est un des meilleurs groupes au monde. Un duo piano-batterie, d'excellentes compositions et un engagement de tous les instants en concert. Si vous ne connaissez pas, nous vous conseillons de relire les critiques sur Krinein (The Dresden Dolls, Yes Virginia, No Virginia, le DVD In Paradise), voire les reviews de concert.

 

Mais ce qui nous concerne aujourd'hui, ce sont les reprises faites par les Dresden Dolls. On vous en avait déjà parlé d'ailleurs sur les Reprise de poids spécial Amsterdam ou encore celles dédiées à Nevermind.

 

Les Dresden Dolls se sont fait connaître en partie grâce à leur reprise de War pigs de Black Sabbath. Tout d'abord la version originale dans un live à Paris daté de 1970. Puis la version des poupées de Dresde.

 

Ils reprennent aussi assez souvent Two-headed boy de Neutral Milk Hotel.

 

Évidemment ils ne pouvaient passer outre une des chansons les plus reprises : Sweet dreams. Pas la peine qu'on vous mette l'originale n'est-ce pas (d'autant qu'on finira bien par vous faire un spécial Sweet dreams, il y a de quoi faire!)

 

Amanda Palmer s'est aussi lancée dans l'exercice en reprenant, en solo, Hallelujah d'un certain Jeff Buckley (ok de Cohen).

 

Et pour finir un très très très bel hommage à Michael Jackson.

PS : Vignette de l'article sous Licence Creative Commons Paternité issue du Flickr de destroyphotography

A découvrir
Buckley (Jeff) - Live à l'Olympia
Buckley (Jeff) - Live à l'Olympia
Boulay (Isabelle) - Au moment d'être avec vous
Boulay (Isabelle) - Au moment d'être avec vous
Matt - Rnb 2 rue
Matt - Rnb 2 rue