6.5/10Korn - Take a Look in the Mirror

/ Critique - écrit par weirdkorn, le 11/12/2003
Notre verdict : 6.5/10 - Le miroir serait-il ébréché? (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - laisser un commentaire

Korn, le groupe phare de la scène métal actuelle, est de retour seulement un an et demi après Untouchables, un album de studio soldé par un semi échec commercial et une légère déception de la plupart des fans. Afin de renouer avec le succès, le groupe de Bakersfield a décidé de revenir vers l'approche artistique qu'ils avaient à leur début, c'est-à-dire vers un style plus brutal et musclé. Ce retour aux sources est annoncé par le titre de ce nouvel opus : Take a look in the mirror. Le groupe a même décidé d'autoproduire ce disque pour faire du 100% Korn.

Malheureusement, ce discours tenu pour satisfaire le fan est comme souvent beaucoup plus marketing qu'artistique parce que rien dans Take a look in the mirror ne me fait penser aux premiers albums de Korn. Il est vrai que je suis dur mais on attend tellement d'eux que le résultat n'est pas mauvais mais décevant par rapport à leurs capacités.

Il ressort de Take a look in the mirror une impression de vide et d'inaccomplissement. Mon principal reproche est que je ne retrouve plus l'âme de Korn sur la plupart des titres comme c'était d'ailleurs déjà le cas pour Untouchables. Même si ce nouvel album est plus violent, je trouve qu'il est vide, pas musicalement mais humainement. Korn est basé sur les sentiments, l'émotion et il y en a encore moins que sur Untouchables. Jonathan chante peut-être plus fort, plus violemment, souvent gutturalement d'une façon death, mais au final, les nouveaux titres n'ont pas la puissance des anciens. Pour Follow the leader, il avait annoncé que les chants pouvaient être plus puissants que les hurlements, l'aurait-il oublié ?

Korn évolue, grandit, les membres sont moins torturés, moins enragés quoi qu'ils en disent et ça se ressent sur la musique. Que ce soit bourrin ou pas, on ressent quand il y a quelque chose de plus profond derrière et sur Take a look in the mirror il n'y a rien de tout ça. Même sur le break de Right now, lorsqu'il hurle, ça n'a pas le même impact que lors d'un good god. Le son est très bizarre, assez crade avec beaucoup de basse. Cela fait que Korn se démarque totalement du néo-métal actuel et ne fait plus du néo mais du métal. La voix très rauque prise par Jon Davis confirme cette évolution artistique. Take a look in the mirror ne se rapproche absolument pas du premier album et des débuts du groupe mais offre plutôt un aspect double, à la fois plus brut et mélodique. Ainsi, dans la plupart des titres, Jonathan alterne entre des couplets très calmes et un refrain chanté d'une façon très gutturale, ce qui est tout à fait nouveau (il dit beaucoup écouter Cannibal Corpse et tous les trucs dans ce genre). Jonathan pourrait effectivement être un bon chanteur de death, mais c'est un style qui ne convient pas très bien à Korn. Toutes les chansons ou presque manquent de fluidité, l'inspiration ne coule plus toute seule comme avant et les titres sont moins bons.

En fait, le gros problème de ce nouveau Korn est qu'il manque de hit singles, de chansons qui se démarquent des autres et qui resteront pour longtemps comme pouvaient l'être Blind, A.D.I.D.A.S., Freak on a leash ou Falling away from me. Alors au lieu de faire une chanson fun sur le fait que les gens du studio voulaient un single (Y'all want a single), ils auraient peut-être dû plus se concentrer et justement écrire un super titre. Did my time ou Right now ne sont pas d'assez bons singles pour un groupe de la trempe de Korn. Personnellement, je trouve qu'il n'y a qu'une seule chanson qui se détache réellement du lot : Counting on me où l'on retrouve le Korn d'antan. Dans cette envie de retour aux sources, on pourra noter Alive, une chanson faisant partie de la première démo de Korn, mais qui bizarrement ressemble bien peu à ce qui se trouvait sur le premier album (le pont death ne me paraît pas dans le style de l'époque) et qui ne dépareille absolument pas sur Take a look in the mirror. On remarquera que c'est le retour de la cornemuse sur Let's do this now qui est très bonne et qu'en chanson cachée, on a le droit à la reprise de ONE de Metallica en live que j'adore, surtout le final.

Pour montrer que Korn a perdu son fond sensitif, la dernière chanson, qui est normalement la plus chargée en émotion, n'a rien de particulier et est même plutôt banale. Les Daddy, Kill You, My gift to you ou Dirty sont très loins.

Au final, un album qui dénote une forte évolution musicale plutôt qu'un retour aux sources. Take a look in the mirror est quand même bon dans son ensemble mais on pouvait s'attendre à mieux de la part de Korn. Le miroir dans lequel le groupe se regarde serait-il ébréché ? Si le groupe avait sorti cet album à leur début, ils n'auraient jamais eu le succès qu'ils ont aujourd'hui. Ainsi, ils devraient peut être réécouter leurs quatre premiers albums absolument géniaux et retrouver ce qui faisait tout le charme de leurs chansons ainsi que leur côté émotionnel que personne n'a encore réussi à égaler.

On peut noter que le CD comprend un DVD inutile fait pour grimper les prix avec des images de leur clip, Here to stay en live ainsi que des images backstage. L'édition collector contient aussi un petit livret sympa (le scrapbook) dans lequel on retrouve des anecdotes et des images du groupe de leurs débuts à maintenant.

A découvrir
Korn -
Korn -
MuDvAyNe - The End of All Things to Come
MuDvAyNe - The End of All Things to Come
Muse - Showbiz
Muse - Showbiz