8.5/10Staind - Break the Cycle

/ Critique - écrit par weirdkorn, le 15/11/2006
Notre verdict : 8.5/10 - For You ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 5 réactions

Le troisième album de Staind, Break the Cycle, marque leur arrivée dans la cour des grands. Ce disque vendu à plus de 5 millions d'exemplaires aux Etats-Unis popularise le groupe, désormais diffusé sur toutes les radios grâce aux deux mégatubes It's Been Awhile et Outside. Pourtant, Break the Cycle est loin de se résumer à ses deux ballades au son puissant. Staind est arrivée à maturité, réalisant par la même occasion son album le plus diversifié et le plus abouti.

Que ceux qui s'attendaient à une succession de titres doux et mélancoliques soient préparés à entendre du gros son puisque le groupe est loin d'avoir abandonné la violence et la rage des débuts. Staind n'a pas oublié que sa musique provient avant tout de la tristesse de son chanteur, chaque piste retransmettant cette émotion à fleur de eau entre paroles introspectives torturées et ambiance sombre. Que ce soit les rythmiques plombées, l'atmosphère pesante, les riffs heavy ou les mélodies mélancoliques, Break the Cycle est une réussite sur presque tous les niveaux.

Ça commence très fort avec l'enchaînement Open your eyes / Pressure, chansons qui semblent tout droit issues de Dysfunction. Un riff agressif propose une belle entrée en matière avec ce titre puissant au refrain accrocheur. Mais ce n'est rien avant Pressure dont l'ambiance sombre et dépressive alliée à un magnifique refrain pousse ce morceau vers des sommets atteints lors du break où dans des excès de violence instrumentale, Aaron pose tranquillement sa voix caverneuse pour un résultat du plus bel effet. Dans le même genre, Suffer est une montagne de tristesse où ses riffs d'une lourdeur impressionnante parviennent presque à faire suffoquer l'auditeur. Change et Take it suivent le mouvement, moins pesantes et davantage metal puisque l'on retrouve sur le break de Change les hurlements de Aaron. Mais les passages criés prennent tout leur sens sur Can't Believe, titre le plus violent de l'album, pratiquement hurlé de bout en bout. Il ne faut pas oublier For You, le nouveau Mudshovel, le morceau le plus accrocheur avec son riff heavy parfait, sa rythmique entraînante et ses paroles aussi mélancoliques que rageuses.

Staind sait également se montrer plus calme lors de titres qui laissent place à la mélancolie et aux belles mélodies sur fond de grosses guitares comme Fade, Safe Place et Waste. Sur It's been Awhile et Outside, le groupe signe même de magnifiques ballades rock que tout le monde a déjà dû écouter au moins une fois. Epiphany, toujours aussi triste et joué en acoustique, permet de saisir toute les nuances du chant d'Aaroon.

Break the Cycle est un sommet du rock metal dépressif. Les deux tubes déjà bien noirs que sont It's been Awhile et Outside ne reflètent pas toute l'obscurité d'un album qui ne laisse entrevoir aucune lueur d'espoir. Tour à tour agressif et mélodique, sans remplissage, ce disque est le plus varié réalisé par Staind à ce jour et aussi le plus réussi.


Staind - Break the Cycle
1. Open Your Eyes
2. Pressure
3. Fade
4. It's Been Awhile
5. Change
6. Can't Believe
7. Epiphany
8. Suffer
9. Safe Place
10. For You
11. Outside
12. Waste
13. Take It

A découvrir
Flaw - Through the Eyes
Flaw - Through the Eyes
Linkin Park - Hybrid Theory & Meteora
Linkin Park - Hybrid Theory & Meteora
Collins (Phil) - Face Value
Collins (Phil) - Face Value