5.5/10Sportfreunde Stiller - You Have to Win Zweikampf

/ Critique - écrit par weirdkorn, le 26/05/2006
Notre verdict : 5.5/10 - Bundesrock (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Complètement fous de football, les trois membres de Sportfreunde Stiller étaient fortement attendus en cette veille de coupe du monde. Déjà fort de trois albums pop rock plus qu'honnêtes et de chansons faites pour le stade comme 10 zu 1 et surtout le tubesque Ich Roque, le groupe bavarois sort bien évidemment son nouvel opus quelques jours avant le début des hostilités sportives. Le résultat se nomme You have to win Zweikampf, autrement dit "vous devez gagner le duel". Pas de doute, c'est un album dédié à la future coupe du monde. Une question pouvait tout de même tarauder nos esprits : est-ce que la perspective de cette grande compétition sur leur territoire a dopé leurs idées ou les a au contraire complètement déconcentrés ? Malheureusement, on penchera davantage vers le deuxième choix.

Sportfreunde Stiller semble en effet avoir choisi la facilité avec cet album sans grande originalité. Après l'énergique Burli aux accents punk rock marqués, You have to win Zweikampf semble être un retour en arrière au vu de l'évolution du groupe de ces dernières années. Plus pop et aseptisé que les précédents, cet album est d'abord marqué par une production qui manque de relief. La guitare semble être bridée pour un rendu bien trop pop et surtout pauvre énergiquement. C'est dommage, la rythmique, marque de fabrique du groupe, est toujours aussi bonne, flirtant avec les limites du punk. Peter, en constant progrès depuis le premier album est également un ton en dessous de ce qu'on peut attendre de lui tant sur le plan du chant lui-même que sur celui des paroles qui ont parfois du mal à sonner juste. Sportfreunde Stiller fait du Sportfreunde Stiller mais sans la petite mélodie ou la note qui réussissait à l'emmener au-dessus du lot.

En fait, tout l'album semble construit autour d'un tube dénommé '54 '74 '90, 2006. Cette chanson surnage au milieu des autres et semble être la seule raison de sortie de l'album, le reste n'étant qu'un remplissage plus ou moins réussi. 54, 74 et 90 sont les trois années où l'Allemagne remporta la coupe du monde, vous imaginez bien qu'ils aimeraient que 2006 soit la quatrième. Les trois Allemands ont eu la bonne idée de faire une chanson sur ce sujet, et surtout de la faire bien avec son refain imparable et ses couplets très germaniques. Voilà comment faire un hit, un morceau que tout le stade pourra chanter et qui pourrait bien être l'hymne des Allemands lors de cette compétition.

Le reste des titres ressemble à du pop rock classique, comportant aussi bien de bonnes inspirations que des compositions un peu ratées. Parmi les titres réussis, on citera Unser Freund ist aus Leder, Die Frisur von Björn Borg, Come Sarà (premier titre en italien) et All die Schalchten, die wir schlagen dont le rythme soutenu et le sens mélodique en font des morceaux du pur style Sportfreunde Stiller. Mais jouer vite ne fait pas tout, comme sur Pogo in Togo dont les paroles laissent carrément de marbre (Pogo in Togo, Coca Cola in Angola) ou Budenzauber à l'insupportable refrain rempli de “Shalalala“. La ballade (Eine Liebe, die nie endet) manque également de personnalité et le summum est atteint par Nix geht mehr qui un simple copier coller de Hockey (Field) du premier album. C'est d'ailleurs assez incroyable de pouvoir sortir deux chansons à ce point similaires sur le rythme, les tonalités et même la mélodie.

You have to win Zweikampf se résume à un titre ('54 '74 '90, 2006) qui pourrait bien être l'hymne allemand de la coupe du monde. Mis à part ce tube purement germanique, les Sportfreunde Stiller ont sorti leur moins bon album puisqu'il se révèle avant tout réservé aux fans de football. Les autres auront du mal à rentrer dedans et pourront se ratrapper sur Die gute Seite et Burli, bien plus variés et énergiques.


Sportfreunde Stiller - You have to win Zweikampf
1. Unser Freund ist aus Leder
2. Pogo in Togo
3. '54, '74, '90, 2006
4. Eine Liebe, die nie endet
5. Nix geht mehr
6. Budenzauber
7. Die Frisur von Björn Borg
8. Dem Fritz sein Wetter
9. Come Sara?
10. Mag Tischtennis!
11. All die Schlachten, die wir schlagen

A découvrir
Rammstein
Rammstein
t.A.T.u. - 200km/h in the Wrong Lane
t.A.T.u. - 200km/h in the Wrong Lane
Blur - Best of
Blur - Best of