7.5/10Godsmack - Godsmack

/ Critique - écrit par weirdkorn, le 28/06/2005
Notre verdict : 7.5/10 - Un baiser de metal (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Godsmack ne fait pas partie des groupes populaires de la scène metal par chez nous alors qu'il est une valeur incontournable outre-atlantique comme l'attestent les trois millions d'albums vendus de leur premier disque. Comment expliquer ce phénomène ? Difficilement ; il faut se dire que les bons groupes ne réussissent pas forcément partout (regardez Guano Apes en France). Il est vrai que leur musique pourrait être plus variée mais depuis quand cela empêche-t-il les ventes, surtout lorsque le résultat est de qualité ?

Avant toute chose, Godsmack fait du metal, du gros, du lourd. Le groupe de Boston ne se raccorde à aucune branche et on sent dans leurs compositions des influences diverses, allant du heavy au néo. A leur écoute, on distingue rapidement deux éléments faisant la clé de leur succès : le chant et le son. D'abord, le groupe ne serait rien sans Sully Erna le chanteur à la voix rauque, ultra puissante et quasi parfaite. Tous les groupes de metal aimeraient l'avoir dans leurs rangs tellement il apporte à la musique. Reste à voir le son, énorme, très gras et lourd où la guitare accordée grave enchaîne riffs et soli sur fond de basse claquée et de batterie bien présente. A écouter très fort.

Assez bizarrement, je conseillerai le groupe à tous ceux voulant s'essayer au metal. Leurs compositions sont toutes accrocheuses, puissantes et mélodiques mais ne tombent jamais dans le bourrinage. Un groupe parfait pour s'habituer au gros son. Voilà ce qu'est Godsmack. Il est maintenant temps de se pencher sur leur premier album éponyme.

Les premières notes de Moon baby annoncent la couleur et représentent tout à fait ce qui a été dit plus tôt à propos du groupe. Le couplet plutôt lent s'accorde parfaitement au refrain jusqu'à ce que le titre parte dans une toute autre direction, bien plus enragée et totalement instrumentale. Godsmack c'est aussi cela : même avec un chanteur de la trempe de Sully, ils ne redoutent pas de jouer des passages instrumentaux, juste rythmiques ou ponctués de soli. Le groupe enchaîne sur la même cadence tout au long de l'album et c'est bien le reproche que l'on pourrait lui faire. Parmi les 12 titres que comporte Godsmack, aucun ne se détache véritablement. Toutes les chansons sont pourtant réussies et il est dur de trouver des reproches au style Godsmack. Toutefois, tout a tendance à se ressembler, donnant une certaine impression de monotonie. On retiendra tout de même le refrain de Bad religion, les énormes Immune et Get up, get out (quelle voix encore une fois). Voodoo arrive également à se démarquer par son rythme plus cool, limite arabisant.

Godsmack a réalisé un premier album de grande facture où hits sur hits s'enchaînent pendant 55 minutes. Certes ils jouent très bien mais tout cela fait un peu trop déjà vu. Avec des titres un peu plus diversifiés et deux ou trois chansons encore plus accrocheuses, ils auraient pu sortir un excellent album. Il n'empêche que je le conseille à tous les amoureux de gros son.

A découvrir
Static-X - Machine
Static-X - Machine
A - Hi-Fi Serious
A - Hi-Fi Serious
Nickelback - Silver Side Up
Nickelback - Silver Side Up