7/10t.A.T.u. - Dangerous and Moving

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 19/10/2005
Notre verdict : 7/10 - All About Us (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 17 réactions

Il y a ceux qui ont découvert t.A.T.u comme le phénomène russe de 2001-2002 avec notamment les tubes Ya Soshla s Uma, Nas Ne Dogoniat ou encore Klouny. Il y a aussi ceux qui ont découvert t.A.T.u au travers de ses chanteuses, Julia Volkova et Lena Katina, qui suite aux directives promotionnelles de Yvan Shapovalov (créateur du projet et manager), affichaient un prétendu lesbianisme et des tenues très aguicheuses.
Après des millions de disques vendus dans le monde entier, les t.A.T.u reviennent en 2005 avec Dangerous And Moving, un nouvel album international qui précède une version russe du disque. En 3 ans, les filles ont changé de manager, avoué que leur histoire de lesbianisme était un mensonge et que Julia a eu un enfant.

Outrepassant ces considérations publicitaires qui n'ont jamais été l'intérêt du groupe, on peut apprécier All About Us, le premier single qui n'est pas sans rappeler un certain All The Things She Said. Percutant et entêtant avec son gros rythme, ses guitares imposantes et son refrain répétitif, il rassure sur ce qui va suivre. La direction reste globalement la même que sur 200 km/h in the Wrong Lane (qui était bien moins intéressant que les Techno-Pop 200 po Vstrechnoi et autres versions dérivées du premier opus).
Avec des chants en anglais plus assurés qu'auparavant, les deux jeunes russes, accompagnées d'invités prestigieux tels Sting ou Richard Carpenter (des Carpenters) et évidemment dirigées par leurs producteurs et compositeurs, enchaînent les futurs tubes avec une facilité déconcertante. Ainsi, le titre Dangerous And Moving nous replonge puissamment dans la formule rythme à la Prodigy, couplets doux et gros refrains avec guitares électriques. Loves Me Not donne brillamment dans le contraste entre balade Breakbeat et riffs Métal. Cosmos (Outer Space), Obezyanka Nol et Sacrifice (avec ses voix haut perchées), trouvent le juste milieu entre des refrains explosifs et une douce mélancolie. Perfect Enemy, avec ses sonorités proches de Mind In Box et ses voix éraillées, sort clairement du lot. We Shout, quant à lui fait tendrement penser à un bon vieux Endraum ou Enigma.
Au travers de titres comme le deuxième single Friend Of Foe, on sent un dangereux penchant du groupe pour une variété insipide. Si cette chanson est encore loin de la catastrophe, Gomenasai et Craving (I Only Want What I Can't Have) indifférent franchement, rappelant au mieux les meilleurs balades de Britney Spears ou S Club 7.

Dangerous And Moving ne prend pas trop de risque en répétant une formule parfaitement efficace et terriblement séduisante. On peut néanmoins regretter la niaiserie des balades.


Tatu - Dangerous And Moving

01. Dangerous and Moving (Intro)
02. All About Us
03. Cosmos (Outer Space)
04. Loves Me Not
05. Friends Or Foe
06. Gomenasai
07. Craving (I Only Want What I Can't Have)
08. Sacrifice
09. We Shout
10. Obezyanka Nol
11. Dangerous And Moving

A découvrir
t.A.T.u. - 200km/h in the Wrong Lane
t.A.T.u. - 200km/h in the Wrong Lane
Lorie - Près de toi
Lorie - Près de toi
Alizée - Gourmandises
Alizée - Gourmandises