7.5/10Syd Matters - Ghost Days

/ Critique - écrit par juro, le 13/02/2008
Notre verdict : 7.5/10 - Pas fantômatique (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Troisième album pour Syd Matters et sans doute le retour du succès sous toutes ses formes tellement ce disque regorge de pépites à découvrir...

Troisième album pour Syd Matters, groupe habitué à souffler le chaud et le froid. Un premier album reconnu partout comme une réussite incontournable, un deuxième opus moins convaincant dans un style dépouillé et revoilà les petits français adeptes de la langue anglaise dans une troisième approche de nouveau convaincante. Avec Ghost Days, c'est un appel à l'évasion mentale ou physique, un opus songeur qui implante une ambiance profonde de nostalgie et de joie relative.

Syd Matters
Syd Matters
Dès les premiers titres, on retrouve le Syd Matters qu'on aime tant. Bourré de réflexions partant d'une situation simple, avec une pop folk qui n'a l'air de rien mais qui se trouve être à l'origine d'une flopée de bons titres. Ghost Days s'offre des jours au soleil avec des titres somptueux d'intensité (Everything else, After all these years). La guitare joue forcément le rôle de l'accompagnatrice dans ses moments d'errements que sait tellement bien nous relater le groupe. Lorsque Jonathan Morali laisse traîner sa voix sur ses titres, on ne peut s'empêcher d'avoir une impression débordante de bien-être, de sérénité. D'être porté. Comme sur une vague. On ondule, on profite, on s'apaise (I'll Jackson, Me and my horses). Une certaine vérité authentique se dégage des propos de l'artiste dont on ne peut qu'approuver les choix et les références...

L'emballement musical se produit rarement mais avec brio (Big moon), Syd Matters se retrouve face à lui-même à se poser des questions existentielles, à penser et repenser sur des périodes troubles de l'existence. Si le début de l'album souffle le chaud et le froid, la suite clarifie tout. Avec un minimalisme persuasif, le groupe parvient à donner du plaisir sans forcer. C'est la principale force e cet album appréciable autant pour son message que pour ses choix artistiques redoutables de créativité. D'ambiance fantômatique (Ghost Days) à féérique (My lover's on the pier, Cloudflakes). Ces deux derniers se classent tout de suite après l'inoubliable Black & White Eyes du premier album.

Ghost Days marque le retour aux affaires de Syd Matters qu'on avait quitté depuis presque trois ans. Comme le temps passe vite. C'est aussi un peu le message de cet opus nostalgique qui se découvre par petits bouts comme une friandise qu'on aimerait garder pour soi seul mais tellement bonne qu'on est obligé de la partager...

Syd Matters - Ghost Days


01. Everything else
02. I was asleep
03. I'll Jackson
04. It's a nickanme
05. Ghost Days
06. My lover's on the pier
07. Cloudflakes
08. After all these years
09. Louise
10. Big moon
11. Anytime now !
12. Me and my horses
13. Nobody told me

A découvrir
Muse - Showbiz
Muse - Showbiz
Eminem - The Eminem Show
Eminem - The Eminem Show
Oasis
Oasis