3/10Pleymo - Keçkispasse ?

/ Critique - écrit par Loic, le 29/08/2002
Notre verdict : 3/10 - Keçkisspasse ? (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 22 réactions

Pleymo est un groupe issu de la team Nowhere, apparu il y a 3 ans avec leur premier album (Keçkispasse?), et grâce auquel il acquit une solide réputation. Mais c'est véritablement avec leur second album Medecine cake que Pleymo a littéralement explosé en France, et peut être bientôt à l'étranger (notamment au Japon). Mais malgré leur succès, Pleymo n'a pas que des fans. Il suffisait d'être présent lors de leurs concerts en ouverture du festival Tatoo the Planet à Bercy ou en première partie de Slipknot au Zénith pour s'en rendre compte. Car derrière les nombreux inconditionnels du groupe pleuvaient des insultes lancées par les non moins nombreux adversaires du groupe. Car la musique de Pleymo est loin de faire l'unanimité chez les fans de metal, et je fais partie de ceux qui restent hermétiques tant à la musique qu'à l'image véhiculée par Pleymo, et ce pour plusieurs raisons.

Tout d'abord musicalement : Pleymo fait du rap metal. A priori, je n'ai rien contre le rap metal, quand le mélange est bien effectué. Mais ces deux styles sont totalement séparés dans la musique de Pleymo. Aux bons passages bien bourrins, où les guitares nerveuses et la batterie frénétique s'en donnent à coeur joie, succèdent des moments d'accalmie, de véritables pauses, là ou le chanteur en profite pour rapper de manière complètement hachée, en prenant une voix de débile mental, alors que celui ci sait parfaitement chanter, comme le prouvent les refrains de World et de New wave. C'est cela que je trouve dommage. Les vrais moments metal et ces deux refrains démontrent le fort potentiel de ce groupe, qui gâche tout avec ses interludes rap. Malgré tout, si vous n'êtes pas allergique à la voix du chanteur, vous pouvez tout à fait aimer Pleymo, comme des dizaines de milliers de personnes en France.

Pour ce qui est de l'image du groupe, je trouve l'atmosphère manga de la pochette du deuxième album et des dessins promotionnels (réalisés par le chanteur principal, Marc ou Kemar pour les intimes) très réussie. Mais le problème réside dans leurs prestations scéniques (je les ais vus en première partie de Slipknot). Avec leurs survet' ayant une jambe relevée, se mariant avec leur visière placée sur le côté, ils ne font pas très chanteurs de metal. Mais l'habit ne faisant pas le moine, cela peut passer (on a vu pire). Par contre, leur manière de bouger fait penser à un malade pris de convulsion. Ajoutez à cela leur tatahou! tatahou! et on a envie d'appeler un médecin pour les soigner ou alors les euthanasier sur place.

A découvrir
Pleymo - Episode 2 : Medecine Cake
Pleymo - Episode 2 : Medecine Cake
Pleymo - Ce soir c'est grand soir : DVD
Pleymo - Ce soir c'est grand soir : DVD
Enhancer - Et le monde sera meilleur & Street Trash
Enhancer - Et le monde sera meilleur & Street Trash