9/10Nightwish - Over the Hills and Far Away / Century Child

/ Critique - écrit par Loic, le 27/08/2001
Notre verdict : 9/10 - Over the hills and far away (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - 26 réactions

Nightwish est un groupe quelque peu à part de la scène metal mondiale, du fait de sa composition. S'il compte en son sein les traditionnels guitariste, batteur, bassiste et clavier, la vitrine du groupe est son interprète Tarja Turunen, la chanteuse. Oui, vous avez bien lu et ce n'est pas une faute de frappe. Nightwish n'a pas à sa tête un gros barbu aux cheveux long et crades, mais une jeune femme à la voix extraordinaire. Car voilà le point fort de Nightwish : Tarja chante à la manière d'une cantatrice classique, ce qui se marie fort bien avec l'accompagnement heavy, et change des traditionnels cris rauques qui sont la règle dans ce style de musique. A part cela, la musique de Nightwish est quelque peu classique et fait penser a du Stratovarius, du fait de l'importance du clavier, de la batterie frénétique et des solo de guitare, majestueuseument effectués. Mais comme je l'ai déjà dit, c'est dans la voix de la chanteuse que se trouve tout l'intérêt et l'originalité du groupe ; dont les compositions sont d'ailleurs faites pour mettre en valeur la voix de Tarja, ce qui donne un petit coté lyrique à l'album Over the hills and far away, notamment pour les 2 premières chansons (mes préférées) : over the hills and far away et tenth man down.

Du point de vue technique, cet album est composé de 4 chansons inédites enregistrées en studio, et de 6 lives (pour la version avec la couverture rouge) tirés du concert du 29 février 2000 en Finlande (Nightwish est un groupe Finlandais), qui a été entièrement filmé et qui fait l'objet d'un très bon DVD From wishes to Eternity (disponible en import), qui vous offrira en plus du concert, des interview des membres du groupe (dont la chanteuse), des clip, la discographie du groupe et une galerie photo. Un gros reproche tout de même concernant ce DVD : La luminosité est parfois insuffisante et la manière de filmer et le montage laissent souvent à désirer, ce qui gâche un peu le plaisir.
Sinon, des voix masculines assez variée (de très grave à assez aiguë) font quelquefois leurs apparitions dans quelques chansons, notamment dans Beauty and the beast, ce qui donnent encore un petit plus à ces chansons.
Le nouvel album, Century Child marque un tournant dans la carrière du groupe, qui change totalement de style musical en adoptant le néo-metal ?.. Vous n'y croyez pas et c'est normal. Nightwish revient en force, et persiste dans un style qui a fait sa renommé, ce qui comblera tous les fan du groupes (et ils sont nombreux). Mais une grande nouveauté fait son apparition dans ce nouvel opus : après le départ de Sami, l'arrivé de Marco apporte au groupe un nouveau bassiste, mais aussi un chanteur de talent, qui accompagne Tarja dans de nombreuse chansons, qui se trouvent être parmi les meilleures de l'albums (coïncidence?), si l'on peut les classer. Car comme tout album de Nightwish, Century Child est étonnamment homogène, même si quelques unes se détache néanmoins du lot, comme Feel for you, Bless the Child ou Dead to the world (je pourrais toutes les citer).
Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, ce disque amène Nightwish dans l'une des plus belles salles de notre capitale, l'Elysée Montmartre, pour un concert exceptionnel, complet depuis longtemps. Charon réussi sans problème à faire patienter la salle, en attendant l'arrivé d'After Forever, LA bonne surprise de ce concert. Pour leur première venue en France, ce groupe Hollandais a totalement conquis l'audience. Il faut dire que leur style musical (metal symphonique avec voix de chanteuse d'opéra) rappelle étrangement Nightwish, ce qui en fait une première partie idéale.

Mais l'évènement que tout le monde attendait était la venue sur scène de Nightwish, ce qui provoqua l'hystérie générale. Le groupe enchaîna les tubes de tous leurs albums, privilégiant tout de même les chanson du nouvel album (promo oblige), devant un publique entièrement sous le charme de Tarja, reine de la soirée.
Ayant réussis à me procurer la set list du concert, je peux vous renseigner sur l'ordre dans lesquels les chansons ont été jouée :
-BLESS THE CHILD
-END OF ALL HOPE
-COME COVER ME
-KINSLAYER
-DEAD TO THE WORLD
-DEEP SILENT COMPLETE
-BEATY AND THE BEAST
-OZZY/TWISTED (une reprise chanté par le bassiste pendant que Tarja se changeait)
-SACRAMENT OF WILDERNESS
-SLAYING THE DREAMER
-BEAUTY OF THE BEAST
-OVER THE HILLS AND FAR AWAY
-SLEEPING SUN
-WISHMASTER
Chose rare à l'Elysée Montmartre, la qualité sonore était au rendez-vous, ce qui était indispensable pour apprécier la voix de Tarja à sa juste valeur. A la fin du concert, tout le groupe est revenu sur scène pour saluer le publique à la manière d'une troupe de théâtre. Saluer ou faire ses adieux ? Car une rumeur (non confirmé par le site officiel du groupe) prédisant le départ de Tarja (et donc la disparition du groupe) court en ce moment. Et à voire l'émotion de Tarja, qui avait les larmes aux yeux, lors de cette dernière apparition devant le publique de l'Elysée Montmartre, on est en droit de douter quant à l'avenir du groupe.
Mais rien n'aurait pu gâcher un concert si merveilleux, même pas ces rumeurs de séparation.

Espérons tout de même que ces rumeurs soient infondé, et que l'avenir du groupe ne soit pas compromis. Et si malgré tout la séparation était inéluctable, nous avons trouvé ce soir là un digne successeur : After forever.

A découvrir
Nightwish... sans Tarja ?
Nightwish... sans Tarja ?
Nightwish - Once
Nightwish - Once
Sorties d'album du 2 septembre 2013 : Nine Inch Nails, Babyshambles et Tal !
Sorties d'album du 2 septembre 2013 : Nine Inch Nails, Babyshambles et Tal !