6.5/10Nadj - Là

/ Critique - écrit par juro, le 24/01/2007
Notre verdict : 6.5/10 - Nadj libre (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Nadj met les batteries à plein régime pour imposer son album de belle manière, sans pour autant offrir une copie qui fera date.

Si le phénomène commence à prendre de l'ampleur depuis quelques années avec l'émergence de ces interprètes de rock français féminines aux tendances punk. Si le succès de Superbus pouvait laisser dubitatif, d'autres ont commencé à prouver un intérêt croissant pour le genre à l'instar de Dolly, Mell et Mademoiselle K.

Ampli mon amour
Ampli mon amour
Aujourd'hui, c'est au tour de Nadj de passer sous la lumière avec son premier opus gonflé aux amphétamines sous la forme d'un power trio qui s'occupe de nous cracher du son électrique aux oreilles. et tout de suite.
La hargne dans la voix, les cordes délivrant des riffs acérés, Nadj ouvre les portes de son album forte de collaborations avec Prohom et Charlélie Couture. Pop-rock à tendance punk, le power trio fait son oeuvre l'espace de douze titres énervés, réussis la plupart du temps, passables quelque fois, plutôt bon dans l'ensemble. Le single Idée fixe apparaît comme une introduction convaincante qui se finalise avec La Pilule, Plus sommeil et File desquels se dégagent un bruit métallique intéressant. A l'inverse, Tu joues quoi fait penser à ce que Mademoiselle K aurait pu proposer en version punk sans soulever des masses d'enthousiasme. On l'imagine déjà sur scène à se déhancher et à en faire beaucoup (trop ?) pour faire acquiescer un public dans un délire de sons prenant le pas sur le caractère audible chant.

Les Cibles est à considérer comme une petite brise rafraîchissante tandis que Le Sens des choses rapproche Nadj d'une autre artiste dans un genre beaucoup moins punk mais tout aussi passionnante, Katel. Si la force de la voix n'a rien de comparable avec celle de la bretonne, on sent la possibilité d'éclater à tout instant. Une ambiance lourde s'emballant dans les frottements frénétiques des doigts contre les cordes avec des textes faisant appel au côté obscur. Un pessimisme latent s'en dégage, offrant des éclaircies ça et là, comme une note (énervée) d'espoir.

Nadj met les batteries à plein régime pour imposer son album de belle manière. Sans pour autant offrir une copie qui fera date, l'interprète possède un charisme suffisant pour devenir convaincante avec des textes bien écrits et une énergie communicative. A prendre comme ça vient, , tout de suite.


Nadj -
01. Idée fixe
02. Tu joues quoi
03. La Pilule
04. Là
05. File
06. Plus sommeil
07. J'essaie
08. Les Cibles
09. Nos particules
10. I Disagree
11. Aime (parole de loup)
12. Le Sens des choses

A découvrir
Dolly - Plein Air
Dolly - Plein Air
Nolwenn Leroy - Nolwenn Leroy
Nolwenn Leroy - Nolwenn Leroy
Alizée - Gourmandises
Alizée - Gourmandises