7/10Magica - Lightseeker

/ Critique - écrit par Danorah, le 07/11/2005
Notre verdict : 7/10 - Feels like they've seen the light (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 1 réaction

Une bouffée d'air frais dans une branche musicale saturée par une multitude de groupes sans réel potentiel et quelques formations qui se prennent trop au sérieux.

Le « metal mélodique à chanteuse » est à la mode. Il n'y a qu'à voir les disques mis à l'honneur dans la section metal par tout disquaire qui se respecte : y trônent Epica, Nightwish et autres After Forever. Evidemment, cet engouement a fait des émules. Et voilà que nous arrive tout droit de Roumanie un petit groupe sans prétentions, qui nous fait part d'un second album ma foi tout à fait honnête... Navigant gaiement et sans complexes entre Rhapsody, Nightwish et même parfois Helloween, le groupe prend doucement de l'envergure, et laisse présager un potentiel certain.

Mais qu'apporte vraiment Magica dans le marasme des petits groupes émergeant dans ce style de musique ? La réponse est simple et tient en un mot : fraîcheur ! Une fraîcheur qui transparaît dans des compositions enlevées, une voix atypique, et des lignes de claviers virevoltantes... Parlons-en de ces claviers. Ils sont confiés aux bons soins d'un individu qui ne doit pas être étranger à la réussite de cet album : il s'agit du dernier membre recruté par le groupe, affublé d'un pseudonyme fort à propos, à savoir 6Fingers. Oui, c'est là que réside LE point fort de Magica : les mélodies au clavier - piano, clavecin ou orgue - sont tout simplement irrésistibles (dans Bittersweet Nightshade et Inluminata, notamment). Elles confèrent à la musique un caractère aérien, qui grâce à des tempi bien plus rapides et à des compositions globalement moins languissantes, ne risque pas d'être assimilé à celui d'Epica ou After Forever. La seule ballade de l'album est Samhain, où 6Fingers égrène ses arpèges à la vitesse de la lumière, sur lesquels Ana dépose calmement sa jolie voix, au style oscillant entre rock et lyrisme.

Bien sûr, l'album dans son ensemble n'est pas exempt de défauts : la jolie voix évoquée ci-dessus n'est pas encore totalement maîtrisée, et certains titres semblent vraiment peu inspirés (Dance Of The Wasp au refrain presque discordant en premier lieu). La production se révèle un peu faiblarde, et le son gagnerait énormément à être étoffé. Si ces imperfections nuisent à la qualité de l'album en lui-même, il y a fort à parier que celles-ci sont dues à l'immaturité du groupe et devraient se résorber avec le temps. Il suffit d'écouter des titres comme l'intro (très réussie) The Circle, The Living Grimoire, Witch's Broom ou encore Wormwood pour se convaincre du potentiel de Magica : des compositions audacieuses, élégantes, des claviers variés et virtuoses, des guitares qui ne déméritent pas. Magica produit une musique abordable, qui souffre certes de quelques maladresses mais qui respire la joie de chanter ou de jouer... Une production loin des (trop ?) professionnels du genre, presque « amateuriste » mais qu'importe ? Le groupe se permet même d'expérimenter l'électronique dans l'intro du dernier titre, pour un résultat assez étrange et pas forcément plaisant, mais encore une fois, qu'importe ? Le reste de la chanson, chanté dans une langue étrange (probablement en roumain) pour une touche d'originalité, est largement à la hauteur.

Une bouffée d'air frais dans une branche musicale saturée par une multitude de groupes sans réel potentiel et quelques formations qui se prennent trop au sérieux, voilà ce qu'est Magica. C'est loin d'être parfait, mais c'est mélodique, agréable, joli, et pas prétentieux pour deux sous. Magica semble posséder suffisamment de caractère pour pouvoir entamer une carrière ascendante dans les années qui viennent. Dans tous les cas, c'est ce qu'on leur souhaite, car ce Lightseeker mérite véritablement d'être reconnu.


Magica - Lightseeker
01. The Circle
02. Bind You Forever
03. Bittersweet Nightshade
04. Dance Of The Wasp
05. A New Paradise
06. Samhain
07. Witch's Broom
08. The Living Grimoire
09. Black Lace
10. Curse For Eternity
11. Wormwood
12. Inluminata

A découvrir
Nightwish - Over the Hills and Far Away / Century Child
Nightwish - Over the Hills and Far Away / Century Child
Rhapsody
Rhapsody
Lofofora - Le fond et la forme
Lofofora - Le fond et la forme