7/10The Last Embrace - Inside

/ Critique - écrit par weirdkorn, le 15/12/2006
Notre verdict : 7/10 - One more, please (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

La scène française est assez peu représentée dans le milieu du metal atmosphérique et progressif. The Last Embrace pourrait bien changer la donne, malgré son nom et ses paroles anglophones. Déjà auteur d'un premier album éponyme en 2001, le groupe a vu son line-up considérablement modifié avec des changements au chant, à la guitare et au clavier. Tout nouveau tout beau, The Last Embrace sort finalement Inside dans lequel on retrouve de fortes influences de The Gathering et d'Anathema.

En effet, à l'écoute de cet album, on fait rapidement le rapprochement avec Mandylion de The Gathering pour la voix claire et les ambiances feutrées, mais aussi avec Anathema pour son côté expérimental et progressif. The Last Embrace joue un rock metal subtil aux touches jazzy pour un résultat doux, mélodieux mais aussi puissant. Seul problème, à force de trop coller aux références, le groupe manque quelque peu de personnalité. La voix de Sandy est certes jolie, parfaitement claire, mais aussi parfois transparente. De même, The Last Embrace ne possède pas le génie propre à The Gathering dans la création d'ambiance.

L'album est néanmoins fort agréable. Il s'écoute avec plaisir et réussit à prendre de l'ampleur lors de certains titres, Inside en tête. Toute la force de leur musique se retrouve concentré dans ce long morceau parfaitement mélodieux où les guitares électriques et acoustiques se côtoient avec harmonie, en particulier lors du somptueux final. The Last Embrace sait également se faire percutant sur Mother, Can You ? et It Says dont les riffs rageurs et la rythmique pesante satisferont tous les fans de metal. Le groupe se montre plus doux lors de deux morceaux instrumentaux, Introspection et Eclipse, ou lors des très feutrés Somewhere in the Dark Room, Broken et To Dispel Inner Fears.

The Last Embrace livre un album de qualité avec Inside mais peine néanmoins à se démarquer de leurs références que sont The Gathering et Anathema. Certains titres sont réellement excellents (Inside, It says), d'autres beaucoup moins convaincants (Eclipse et To Dispel Inner Fears). D'ailleurs, cette fin en demi-teinte, plus expérimentale et jazz que metal, laisse un arrière goût en bouche. Cet opus est au final assez court et on aurait aimé en entendre plus.


The Last Embrace - Inside
01. Introspection
02. Mother
03. Somewhere in the Dark Rain
04. Inside
05. Can You ?
06. Broken
07. It Says
08. Eclipse
09. To Dispel Inner Fears

A découvrir
Korn -
Korn -
Cradle of filth
Cradle of filth
A - Hi-Fi Serious
A - Hi-Fi Serious