7.5/10Eminem - Curtain Call

/ Critique - écrit par Danorah, le 09/01/2006
Notre verdict : 7.5/10 - Not so bad (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 6 réactions

Une musique bien ficelée, conçue pour marcher, et qui marche. Que demander de plus ?

Il paraît que les « best-of » ont pour but de faire découvrir un artiste mondialement célèbre aux quelques poignées d'incultes qui sont passées à côté... Ca tombe bien : Eminem est effectivement une star internationale, le présent album est son best-of, et je fais partie des quelques brebis égarées ne connaissant du personnage que les chansons passées à la radio et la réputation sulfureuse qu'il a bien voulu se construire. Premier bon point : l'artwork, sobre et plutôt bien pensé. Deuxième bon point : le titre ! Exit les « best-of » ou autres « greatest hits »... Eminem's best-of s'appelle Curtain Call (la définition de cette expression se trouve à l'intérieur de la pochette... je vous laisse le plaisir de la découvrir par vous-même.)

Bien, et que disent mes oreilles de ce Curtain Call ? Passés une intro et un Fack plutôt... vulgaire (quel doux euphémisme...) viennent The Way I Am et My Name Is, pas déplaisants mais pas transcendants non plus. Autant dire que ça ne commence pas vraiment sur les chapeaux de roues. Seulement voilà : la chanson suivante est Stan. Et là... Difficile de ne pas accrocher, d'autant plus que la jolie voix de Dido ne gâche rien. Impossible d'apprécier Stan à sa juste valeur sans en lire les paroles, qui apportent tout leur sens à la chanson et aux ambiances sonores qui l'entourent. C'est dans ces titres sombres qu'Eminem excelle : Lose Yourself, Like Toy Soldiers, Cleanin' Out My Closet, When I'm Gone (inédit), Sing For The Moment (où Mr Slim Shady se permet même de reprendre Dream On d'Aerosmith, rien que ça !) sont autant de titres qui font mouche, oscillant entre rage, désespoir et tentatives d'expiation. Au contraire, d'autres chansons laissent plus ou moins de marbre : Shake That est plus surprenant que réellement enthousiasmant (la faute notamment à un refrain plutôt... crispant), Without Me a souffert de ses trop nombreux passages sur les ondes hertziennes, The Real Slim Shady est récréatif et efficace mais pas émotionnellement prenant, et Just Lose It trop criard.

Le verdict des oreilles est loin d'être négatif, je poursuis donc mes investigations. La biographie d'Eminem m'apprend qu'il a une fille, et la lecture des paroles du titre Mockingbird m'apprend que celui-ci lui est adressé. Ceci expliquant peut-être cela, il se trouve que Mockingbird est selon la moi la meilleure - car la plus touchante - chanson de ce best-of. Certes, Eminem passe pour vulgaire, égocentrique, inconvenant, provocateur et parfois choquant dans ses propos et dans ses actes. Au vu des paroles de ses chansons et des coups médiatiques qu'il se plaît à engendrer, sa réputation n'est certainement pas usurpée. On pourra néanmoins déceler dans ses textes un cynisme et un humour bien présents, d'où pointent parfois une certaine fragilité et une réelle sensibilité. Musicalement, rien de vraiment mauvais non plus, bien que certains titres soient plus inspirés que d'autres : la musique d'Eminem est la preuve que le rap n'exclut pas la recherche mélodique et instrumentale, et permet au contraire instaurer des atmosphères peu communes. En bref : une musique bien ficelée, conçue pour marcher, et qui marche. Que demander de plus ?

Curtain Call constitue donc (me semble-t-il) une bonne introduction au monde d'Eminem - voire du rap en général, même si Eminem représente un cas « à part » de la scène rap internationale - et se laisse écouter sans déplaisir. Mentions spéciales à un Stan toujours aussi renversant (surtout dans sa version live, avec le grand Elton John), à un Mockingbird émouvant et à un Like Toy Soldiers au ton très juste. En somme, et à défaut d'un oeuvre hors du commun, vous aurez avec ce best-of de quoi passer un bon moment.


Eminem - Curtain Call
01. Intro
02. Fack
03. The Way I Am
04. My Name Is
05. Stan
06. Lose Yourself
07. Shake That
08. Sing For The Moment
09. Without Me
10. Like Toy Soldiers
11. The Real Slim Shady
12. Mockingbird
13. Guilty Conscience
14. Cleanin' Out My Closet
15. Just Lose It
16. When I'M Gone
17. Stan (Live) (Bonus Track)

A découvrir
Eminem - The Eminem Show
Eminem - The Eminem Show
Dido - No Angel
Dido - No Angel
Pink - Missundaztood
Pink - Missundaztood