9/10Editors - The Back Room

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 28/07/2005
Notre verdict : 9/10 - There's a Room for Editors (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Dans la masse de nouveaux groupes qu'elle engendre, la «Nouvelle Vague Rock» comporte une minorité de formations qui se démarquent. Editors en fait partie.

Fortement inspirés par d'autres groupes (mais qui ne l'est pas dans cette mode revival?), les quatre anglais livrent 11 chansons encrées dans l'énergie Rock et la mélancolie. La voix du chanteur Tom Smith déjà, rappelle immédiatemment celles de Paul Banks (Interpol) et de Shawn Christensen (Stellastarr). Les guitares, ensuite, font souvent clairement penser à celles d'Interpol. Globalement, c'est d'ailleurs de ce groupe qu'Editors est le plus proche. On y retrouve la même puissance mélodique et nostalgique, les mêmes références à Joy Division et Echo & The Bunnymen, et le même entrain rythmique.

Plus subtiles au niveau des rythmes et des arrangements qu'un Franz Ferdinand, Tom Smith (chant, guitare), Chris Urbanowicz (guitare), Russell Leetch (basse) et Ed Lay (batterie) proposent un début d'album absolument ravageur. Entre les très Interpol Lights et Munich, les bombes rythmiques Blood, All Sparks et Fingers In The Factories, le groupe prend le temps de développer des balades aux mid-tempo trompeurs qui se terminent dans des montées faiblement noisy non dénuées de psychédélisme: le sublime Fall, les impressionnants Camera et Open Your Arms, le Rock électronique planant Distance. Seuls les refrains répétitifs et très « Pop anglaise » de Bullets et Someone Says ont de quoi légèrement froisser.

Très accessible, The Back Room séduira sans aucun doute les fans d'Interpol et de Stellastarr. Des trois groupes, Editors se démarque par son dynamisme encore plus éblouïssant que les autres, comparable à celui des Bravery.
Sans aucun doute un des meilleurs albums de l'année.


Editors - The Back Room

01. Lights
02. Munich
03. Blood
04. Fall
05. All Sparks
06. Camera
07. Fingers In The Factories
08. Bullets
09. Someone Says
10. Open Your Arms
11. Distance

A découvrir
Audioslave - Audioslave
Audioslave - Audioslave
Eskobar - There's Only Now
Eskobar - There's Only Now
Nirvana - Nirvana
Nirvana - Nirvana