Biographie de Carl Barât

/ Biographie - écrit par Oxido, le 23/09/2011 - Mise à jour le 26/09/2011

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire


DR.
Carl Ashley Raphael Barât, plus communément appelé Carl Barât, est un auteur, compositeur, interprète, musicien anglais né le 6 juin 1978 à Basingstoke, au Royaume-Uni, d'un père ouvrier et d'une mère hippie. Il a une sœur, Lucie Barât, actrice et chanteuse, membre du groupe The Fay Wrays, ainsi que cinq demi-frères et sœurs.

En 1996, il commence des études de théâtre, mais s'en lasse très vite. C'est durant ces mêmes études qu'il rencontre Peter Doherty. Celui-ci se trouvait être le frère d'une amie, Amy-Jo. D'abord épris d'un sentiment d'antipathie envers lui, Carl s'en rapproche peu à peu, jusqu'au point de nouer une très forte amitié avec celui-ci. Raison, parmi d'autres, de cette amitié, une vision partagée (par William Blake également...) d'une Angleterre idyllique, l'Albion.


DR.
En 1997, il fonde avec Peter Doherty le groupe de rock anglais The Libertines. Connaissant un succès retentissant au Royaume-Uni et de part le monde, ils sortent deux albums sur le label Rough Trade sous l'égide de leur producteur artistique Mick Jones, ancien membre des Clash : Up The Bracket en 2002 et The Libertines en 2004. Le groupe se sépare en 2004, la même année que la sortie de leur deuxième opus. Pour cause, de fortes tensions entre les deux co-leaders, Peter et Carl. Ils se sont reformés durant l'été 2010 afin de participer à quelques concerts, mais sans suite.


DR.
En 2005, Carl forme son propre groupe, Dirty Pretty Things, sans Peter cette fois. On y retrouvera entre autres l'ex-batteur de The Libertines, Gary Powell. Deux albums ressortiront de cette formation, Waterloo To Anywhere en 2006 et Romance At Short Notice en 2008, avant que le groupe ne se sépare cette même année.

Il faut attendre 2010 pour assister au retour de Carl Barât dans les bacs. Cette fois, nous le retrouvons à travers un album solo éponyme de toute beauté. Cet opus vient parachever la symétrie, jusque là incomplète, de sa carrière et de celle de Peter Doherty (groupes et solo).

Cette même année, il sort son auto-biographie, intitulée Threepenny Memoir - The Lives of a Libertine.

A découvrir
Tranquille, les phrases cultes du Loft
Tranquille, les phrases cultes du Loft
Bruni (Carla) - Quelqu'un m'a dit
Bruni (Carla) - Quelqu'un m'a dit
Buckley (Jeff) - Live à l'Olympia
Buckley (Jeff) - Live à l'Olympia