9.5/10Apoptygma Berserk - You And Me Against The World

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 22/10/2005
Notre verdict : 9.5/10 - Back On Track (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Une claque. Après 3 ans de quasi silence radio, à l'exception d'un DVD (Unicorn / The Harmonizer DVD), le groupe norvégien Apoptygma Berserk revient avec un nouvel opus, You And Me Against The World, qui s'écarte de l'EBM du dernier disque Harmonizer pour se rapprocher d'un rock explosif totalement inattendu.

Bien que l'on connaisse l'amour de son leader Stephan Groth pour David Bowie, les Pixies ou encore Sonic Youth, la virée rock prise sur ce CD est absolument ravageuse. Pour le fan récent du groupe, ce nouveau LP aura tout d'abord du mal à passer. Il lui faudra bien deux ou trois écoutes pour se détacher de ses attentes en matière de futurepop. Car si l'électronique est toujours très présente avec de nombreux synthés, les vocoders et les rythmes techno ont laissé place aux riffs de guitares et aux chants naturels. Pour ceux qui connaissent le groupe depuis leurs débuts en 1991, ce n'est pas tant le retour au rock qui surprend, mais la puissance à laquelle il se produit.

Dès le single In This Together, Apoptygma Berserk impose son nouveau son. Un "gros son" plein de guitares électriques et souvent soutenu par une vraie batterie. Sans jamais baisser d'intensité, Groth aligne les tubes potentiels. Bijou de l'album, Back On Track, accompagné du chant féminin d'Anneli Drecker de Bel Canto, est un superbe exemple de puissance émotionnelle avec un refrain nostalgique inoubliable. Maze, flanqué de riffs presque heavy metal, rendra fou les adeptes de Metallica ou des Killers. A peines plus posés, les electro-rock Tuning In To The Frequency Of Your Soul, Love To Blame, Into The Unknown, You Keep Me From Breaking Apart, Is Electronic Love To Blame ? et Mercy Kill (proche du fameux Mourn) iront toucher les amateurs du dernier Moby, de Depeche Mode, de Kraftwerk ou de Fischerspooner. Psychédélique et sentimental, Lost In Translation et sa grosse caisse s'envolent vers M83 et un bon vieux Spindizzy. Seules déceptions, les reprises du Cambodia de Kim Wild et surtout l'énorme ratage sur le Shine On d'House Of Love qui perd ici toute sa délicatesse.

Très varié, You And Me Against The World est une véritable réjouissance qui ravira les amateurs de rock ultra énergique. Ses mélodies donneront une sacré pêche pendant longtemps. Sans aucun doute le meilleur du groupe.


Apoptygma Berserk - You And Me Against The World

01. Tuning In Again (Intro)
02. In This Together
03. Love To Blame
04. You Keep Me From Breaking Apart
05. Cambodia
06. Back On Track
07. Tuning In To The Frequency Of Your Soul
08. Mercy Kill
09. Lost In Translation
10. Maze
11. Into The Unknown
12. Shine On
13. Is Electronic Love To Blame ?

A découvrir
Mass Hysteria - Interview
Mass Hysteria - Interview
Static-X - Machine
Static-X - Machine
Tranquille, les phrases cultes du Loft
Tranquille, les phrases cultes du Loft