7/10Zebda - Second Tour

/ Critique - écrit par Carlitolindo, le 05/02/2012
Notre verdict : 7/10 - Le retour des motivé-e-s (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - laisser un commentaire

« Je crois que ça va pas être possible, non pas être... possible ! » Cette chanson, comme l’album Essence Ordinaire, qu’est-ce que j’ai pu l’écouter. Au-delà de la qualité notable de l’opus, il fait partie des albums qui m’ont éveillé à la musique. C’est vous dire la petite claque que je me suis prise quand le groupe a annoncé en 2003 une pause... à rallonge ! Cinq ans plus tard, et après que chacun des membres du groupe ait expérimenté divers projets solo, la bande d’amis se reforme. Après une série de concerts, voilà ce Second tour que j’attendais depuis des lustres ! Maintenant reste à savoir si on y retrouvera les textes ironiques, mais ô combien dénonciateurs de la vie en banlieue, de l’intolérance à l’immigration et de l’identité. Car, oui, le groupe Zebda est avant tout un groupe engagé politiquement avec l’association « Motivé-e-s ». Le collectif revendique d'ailleurs leur attirance gauche, voire communiste, et cela leur donne une forte identité collective et musicale, que les nostalgique comme moi, espèrent retrouver dans ce nouvel album !


Plus soudés que jamais
Restons calme et attaquons l’album avec Les deux écoles qui traduit un peu les neuf années de séparation du groupe car musicalement parlant, on retrouve les sonorités « à la française » entre accordéon, trompette, percussions, piano… Du côté des textes et du chant, on les sent légèrement rouillés avec un manque de rythme assez flagrant ! Qu’à cela ne tienne, ils se corrigent quelque peu avec le single Le dimanche autour de l’église, critiquant de façon ironique le marché de la contrefaçon et le traitement du gouvernement à leur encontre… Bref le décor est planté avec néanmoins encore ce manque de fluidité dans les textes. L’opus démarre vraiment avec Un je ne sais quoi énergique au possible, où on retrouve le Zebda d’il y a 10 ans et ce n’est pas Le théorème du Châle, avec ses petites sonorités orientales, qui nous fera dire le contraire ! Harragas (les brulés) est un titre très doux et poétique (la voix d’une femme fait toute la différence même si on ne l’entend que sur le refrain).

.
Une droite pour la droite
Je ne vous fais pas de dessin sur le reste de l’album, Tu peux toujours courir continue la critique du pouvoir et, de son côté, La promesse faite aux Mains démontre que Zebda n’a rien perdu de son style festif, avec une musique entraînante et une ironie toujours aussi affûtée pour les textes ! Cette force retrouvée continue sur La chance et sur Les proverbes. Sans surprise, le groupe ne voulant pas trop changer de style, l’opus finit en roue libre entre Le Talent qui est un titre sympa, donnant l’occasion à Zebda d’affirmer son côté groupe populaire avec une bonne dose d’humour ! La correction termine le disque sur une note musicale un peu plus grave, le texte toujours aussi ironique traduit la peur du système et le malheur qui s’installent chaque jour un peu plus… Très clairement, cette chanson a pour valeur de réveiller les gens pour les futures présidentielles ! Eh oui on n’apprend pas au vieux singe à faire la grimace… et surtout pas avec Zebda.

Engagement


Toujours plus d’énergie en live
Ils sont bien là le collectif toulousain ! Zebda malgré les années d’absence n’ont rien perdu de leurs fondamentaux : la rage et la fureur contre le système, contenues dans des textes ironiques et dénonciateurs au possible ! Le tout emballé dans des instrumentations sans grandes prouesses techniques, mais ce mélange de musique populaire française et de sonorités orientales permet de faire ressortir les textes avec plus d’efficacité. Certains diront que la machine Zebda ne donne pas la pleine puissance de leur talent, mais pour un album de reprise après plusieurs années d’arrêt, l’essai est concluant.

Nous sommes à quelques semaines du premier tour des présidentielles et ce Second Tour, ô combien symbolique, prouve que Zebda continuera sa lutte tant que la France ne tournera pas rond, nous ça nous arrange car ils avaient particulièrement manqué au paysage sonore français ! Des groupes engagés comme ça on n'en fait plus beaucoup, alors les voir revenir est avant tout un bonheur simple qui nous laisse espérer que Zebda va continuer de produire de nouveaux albums.

Zebda – Second Tour

1. Les Deux Écoles
2. Le Dimanche autour de l'église
3. Un je ne sais quoi     
4. Le Théorème du châle
5. J'suis pas
6. Harragas (les brûlés)
7. Tu peux toujours courir
8. La Promesse faite aux mains
9. La Chance
10. Les Proverbes
11. Le Talent
12. La Correction

Un petit clip qui va bien pour finir!

A découvrir
Miossec
Miossec
Star Academy - Saison 1 : l'album
Star Academy - Saison 1 : l'album
Boulay (Isabelle) - Au moment d'être avec vous
Boulay (Isabelle) - Au moment d'être avec vous