6/10Zakarya - 413 A

/ Critique - écrit par wqw..., le 12/10/2006
Notre verdict : 6/10 - Bouillonnement musical (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

A l'écoute de ce 413 A, on pense évidemment aux créations de John Zorn ou à certaines aventures de Mike Patton avec son Fantômas. S'y hasarder n'est pas de tout repos !

Quatuor alsacien né en 1999 autour de l'accordéoniste Yves Weyh, Zakarya est un incroyable vivier musical. Liant une multitude d'influences musicales, du jazz au rock saturé en passant par les musiques klezmer, populaire et balkanique... ils expérimentent dans tous les sens, sautent sur tout ce qui bouge, s'empiffrent de sons à s'en rendre malade, mues une euphorie incontrôlée.

Repéré par John Zorn, saxophoniste, compositeur polymorphe et leader de la scène expérimentale new-yorkaise, 413 A est déjà le troisième album que celui-ci sort sur son label, Tzadik. Pour l'occasion ils sont rejoints par le guitariste Marc Ribot que l'on a pu déjà croisé avec Tom Waits, Alain Bashung ou en première partie de Sonic Youth, et qui vient semer un peu plus le trouble dans leurs compositions en saute-mouton.

Ruptures, contrastes, cassures marquées, tout n'est souvent qu'accident dans cette expédition musicale. Les fragments constituent un ensemble dense, un puzzle donc chaque pièce ne correspond pas forcément mais qu'importe. Bruits, pièges, références ludiques autant d'éléments, parfois minuscules, qui viennent perturber le bon déroulement de chaque morceau, de chaque pièce.

A l'écoute de ce 413 A, on pense évidemment aux créations de John Zorn ou à certaines aventures de Mike Patton avec son Fantômas. S'y hasarder n'est pas de tout repos et pourra rapidement dérouter les oreilles non-averties. Si on profitera mieux de ces créations à petites doses, on ne peut que se réjouir en tout cas à l'écoute d'un tel foisonnement d'idées... Un peu digérées, on devrait voir poindre une vraie maturité.


Zakarya - 413 A
01 - Character I
02 - 413 A
03 - Snake
04 - (Tentative d'épuisement d'une) Mélodie Yiddish
05 - (Exercice oulipien sur la recette du) Gefilte Fish n°3
06 - Shnorers
07 - Kids
08 - Character IV
09 - How The Golem Sees
10 - (Exercice oulipien sur la recette du) Gefilte Fish n°1
11 - Character III
12 - Mama J.
13 - Charleston
14 - L'Homme aux rats
15 - Character II
16 - (Exercice oulipien sur la recette du) Gefilte Fish n°2
17 - Papa J.


Discographie
413A (Tzadik / 2006)
Something Obvious (Tzadik / 2003)
Zakarya (Tzadik / 2001)

A découvrir
Miossec
Miossec
Dillinger Escape Plan (The) - Irony is a Dead Scene
Dillinger Escape Plan (The) - Irony is a Dead Scene
Collins (Phil) - Face Value
Collins (Phil) - Face Value