7.5/10Within Temptation - The Heart of Everything

/ Critique - écrit par weirdkorn, le 09/07/2007
Notre verdict : 7.5/10 - Tenté et séduit (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 9 réactions

Une voix féminine magique, des grosses guitares, un ochestre, des mélodies. C'est par ici.

Après le controversé The Silent Force, revoilà les Hollandais de Within Temptation avec leur quatrième album The Heart of Everything. Décrié pour s’être engouffré dans la mode lancée par Evanescence et pour avoir oublié ses racines symphoniques, le groupe se devait de redresser la barre. C’est en partie chose faite avec ce nouvel opus, sûrement pas en retrouvant la fraîcheur aérienne et épique qui caractérisait Mother Earth, mais en retrouvant un timbre plus metal.

Aidé par un son massif et lourd, en particulier au niveau des guitares, Within Temptation signe là une démonstration de metal mélodique et facile d’accès sans pour autant tomber dans les bas-fonds commerciaux, hormis lors de quelques ratés. Soit, le groupe a perdu beaucoup de sa dimension symphonique et aérienne, se contentant principalement de jouer des titres rock/metal plus terre à terre et calibrées, mais pour un résultat particulièrement efficace et ensorcelant. Au final, tous les titres restent en tête, on se met à les fredonner et on en redemande. La voix de Sharon est toujours aussi agréable et plus nuancée que d’habitude tant elle sort régulièrement de son registre cristallin et suraigu pour mieux nous séduire. Derrière, les musiciens nous gratifient de riffs acérés, de rythmiques variées et de mélodies typiquement « withintemptationnienne ».

Ainsi, Our Solemn Hour et The Truth Beneath the Rose n’auraient pas dépareillé sur Mother Earth tant l’on y retrouve les orchestrations épiques et le côté atmosphérique du groupe. Dans un registre différent, légèrement trip-hop (si si), The Cross s’avère être un des meilleurs titres écrits par le groupe, à la fois mélancolique et puissant, aidé par une Sharon multi facette. On retiendra également l’énergie metal de The Howling qui ouvre parfaitement l’album, la puissance de Final Destination ou les joliment réussis The Heart of Everything et Hand of Sorrow.

Le reste n’est pas sans reproche, en particulier le single What Have You Done trop formaté et ressemblant beaucoup au Bring Me to Life d’Evanescence, en plus tranchant. Dans le même genre, Stand My Ground issu de The Silent Force avec son refrain aussi visible qu’un éléphant dans un couloir n’apporte rien à l’album. Frozen est de même assez pauvre et les deux ballades sont de niveaux différents, All I Need étant très accrocheuse et vite prise de tête alors que Forgiven plus subtile et bien plus agréable au final.

Plus rock, plus metal, moins aérien, le nouveau Within Temptation risque de fâcher les premiers fans mais va conquérir le cœur d’au moins autant de nouveaux adeptes. Les compositions sont de qualité, la voix toujours aussi belle, le son plus lourd que jamais et les chansons toujours mélodiques. Et rien qu’avec The Truth Beneath the Rose, Our Solemn Hour et The Cross, voire The Howling, l’album mérite qu’on s’intéresse à lui. Pour le prochain, il faudra seulement limiter les quelques fautes de goût et l’on obtiendra un très grand disque.


Within Temptation – The Heart of Everything
01. The Howling
02. What Have You Done
03. Frozen
04. Our Solemn Hour
05. The Heart of Everything
06. Hand of Sorrow
07. The Cross
08. Final Destination
09. All I Need
10. Stand My Ground
11. The Truth Beneath the Rose
12. Forgiven
13. What Have You Done (Extended Version)

A découvrir
Artsonic - Fashion Victim
Artsonic - Fashion Victim
Collins (Phil) - Face Value
Collins (Phil) - Face Value
Korn -
Korn -