8.5/10Winter Family - Where Did You Go, My Boy?

/ Critique - écrit par wqw..., le 01/07/2008
Notre verdict : 8.5/10 - Si l’humanité m'était contée… (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Calmes mélopées en hébreu, en anglais, dont se dégagent une force incroyable. Un univers riche, sombre, haletant qui n’est pourtant jamais dénué d’humour… noir évidemment.

A la rentrée dernière le label belge Sub Rosa sortait d’un seul tenant les deux maxis de Winter Family qui circulaient jusque-là sous format cd-r. Le jeune label parisien Marienbad décide à son tour d’éditer sous format vinyl un florilège de ces anciens morceaux agrémentés de deux inédits enregistrés l’hiver dernier et que les fans auront déjà pu découvrir en live.

Xavier Klaine
Xavier Klaine
Omaha
sur laquelle Ruth Rosenthal laisse échapper de sa bouche, les sons de la guerre : bombardements, tirs de missiles et autres déflagrations… sans doute de quoi atteindre les étoiles. Shooting Stars se révèle être ce qui ressemble le plus à une chanson dans le répertoire du groupe, et ce, malgré l’intervention régulière d’un chant aigu, à mi-chemin entre la triste mélancolie d’une folle et la chute d’une étoile filante.

Pour le reste, on retrouve avec autant de plaisir cet envoûtant dialogue entre les compositions hypnotiques de Xavier Klaine, au piano et à l’harmonium, et la voix grave de Ruth. Calmes mélopées en hébreu, en anglais, dont se dégagent pourtant une incroyable force, une troublante volonté. Un univers riche, sombre, haletant qui n’est pourtant jamais dénué d’humour… noir évidemment.

Ruth Rosenthal
Ruth Rosenthal
Comme il faut savoir vivre avec son temps, Marienbad a l’intelligence de permettre à l’heureux acheteur de ce vinyl, de pouvoir également le télécharger en mp3 grâce à un code unique. Mais ce n’est pas tout (non, madame !), en bonus est également joint un DVD présentant deux autres titres République et  New Sun respectivement réalisés par Philippe Petit et Maïder Fortuné, et, Yael Perlman et Roland Edzard.

D’un côté la mise en scène d’une prestation live dans une église parisienne, l'Eglise Sainte-Elizabeth de Hongrie, de l’autre des images que l’on pourrait croire tirées d’un documentaire scolaire des années 70, sur le développement (on suppose) d’Israël dans des terres arides, proche de la Mer Morte. Entre machine de terrassement, tank et plants de tomates grandissant sous ce nouveau soleil, ce nouveau jour…

Winter Family nous offre ici un bel objet qui nous fera sagement patienter jusqu’au deuxième album.

 

Winter Family - Where Did You Go, My Boy?
FACE A
01. Garden
02. Psaume
03. Ray Of Light
04. Omaha
05. Golden Sword
-------------------------------
FACE B
06. Salted Slug
07. Auschwitz
08. So Soon
09. Shooting Stars

 

A découvrir
M - Le Baptême
M - Le Baptême
Nirvana - Nirvana
Nirvana - Nirvana
Dido - No Angel
Dido - No Angel