8/10Williams (Robbie) - Intensive Care

/ Critique - écrit par Emeric, le 25/11/2005
Notre verdict : 8/10 - Sauver Willy (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Un cd sous blister sur le bureau, un post-it indiquant : A critiquer d'urgence. Allez hop, au boulot, l'album du sieur Williams est sorti le 26 Octobre et il est grand temps d'en dire quelques mots car il le mérite. Robbie Williams, artiste au succès planétaire avec ses 8 albums, quinze Brit Awards et trois Ivor Novellos ! Tout le monde se souvient des incontournables Angels, Supreme ou Rock DJ. Et en ce moment, c'est Tripping, extrait de son dernier album, "Intensive Care", qui passe et repasse sur les ondes !

Alors Robbie, maître de la pop anglaise ? Et bien pourquoi pas ! Certains puristes pourraient ne voir en lui qu'une simple imposture, un beau gosse au look rebelle dont le succès n'a d'égale que son charme. Ajouter à cela, un passé difficile, quelques excès (alcool, drogue) et ça y est, une icône est née. Ce serait tout de même un brin réducteur car on ne vend pas 35 millions d'albums sans proposer un contenu avec un minimum de qualité.
Ce coup ci, le duo Williams - Duffy est la paire gagnante : toutes les chansons ont été co-écrites dans la maison même de Robbie à Hollywood. Cet expatrié me ferait bien penser à un autre, le king Morrissey ! Et les titres charmeurs à souhait comme Ghost ou Make Me Pure le confirment. A la fois sobres dans la forme, mélancoliques et nostalagiques pour le thème, ils sont en totale opposition avec le personnage médiatique ; je vais d'ailleurs oser qualifier "Intensive Care" d'album de la maturité. Et finalement Tripping est l'un des seuls titres les moins conventionnels, les plus dynamiques, presque ludiques. Quelques notes électroniques viennent discrètement apporter une touche d'originalité au tube de l'album. Les choeurs, utilisés à bon escient sur Make Me Pure refont leur apparition sur d'autre titres Spread Tour Wing, Advertising, Your Gay Friend mais sans jamais tomber dans l'excès. Il n'y a aucun excès sur cet album, aucun faux pas, pas une note de travers ni un effet exagéré, c'est peut être ma déception à l'écoute de l'album, de ne pas avoir été surpris. Les violons langoureux peuvent à la longue devenir lancinants mais restent en accord avec le thème principal, l'amour avec ses amants déçus. La courte intro au clavier sur Please don't Die vient réveiller notre curiosité, le rythme s'accélère ensuite sur Your Gay friend ou A Place to Crash.

"Intensive Care" est un album "contenu", très doux et charmeur. Souvent qualifié de chanteur pop-rock, ici, on gardera le premier adjectif à attribuer à Robbie qui a tout compris aux clés du succès !

1. Ghosts
2. Tripping
3. Make Me Pure
4. Spread Your Wings
5. Advertising Space
6. Please Don't Die
7. Your Gay Friend
8. Sin Sin Sin
9. Random Acts Of Kindness
10. The Trouble With Me
11. A Place To Crash
12. King of Bloke and Bird

A découvrir
Muse - Hullabaloo Soundtrack
Muse - Hullabaloo Soundtrack
Placebo - Placebo
Placebo - Placebo
Static-X - Machine
Static-X - Machine