7.5/10VNV Nation - Matter and Form

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 27/09/2005
Notre verdict : 7.5/10 - Colours of Rain (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Depuis 15 ans déjà, Ron Harris, le leader de VNV Nation porte, aux côtés d'Apoptygma Berzerk entres autres, le drapeau de l'EBM, cette musique Industrielle qui marie subtilement Pop, Electro, Trance et Techno.

Le cinquième album du groupe, Matter And Form, confirme le talent d'écriture d'Harris qui parvient toujours aussi bien à livrer des tueries mélancoliques, atmosphériques, hypnotiques et sombres: le magnifique sentimental Homeward et les nostalgiques Synth Pop-Trance Arena et Perpetual aux rythmes moins Techno qu'à l'accoutume. Sur les instrumentaux Strata et Interceptor, VNV part dans une EBM noisy remplie de sons industriels, plutôt dénuée de personnalité (à part pour les sons de basse) et qui se rapproche de la plupart des travaux de Covenant. Avec Chrome et Entropy, la formation fait parfaitement la part des choses entre ces deux côtés, proposant des chansons brutes, émotionnelles et violentes qui marquent des points grâce à ce contraste. Comme sur le précédent opus de 2002 Futureperfect avec la plage instrumentale Electronaut, Lightwave nous emmène dans une Trance psychédélique. En guise de transitions ou par véritable goût pour ce type de compositions, Harris offre deux titres planant avec d'une part le presque classique Colours Of Rain et d'autre part la belle balade synthétique Endless Skies.

Les titres de ce Matter And Form nous transportent dans un monde musical rare, ténébreux et entraînant d'où l'on regrettera tout de même quelques embardées bruyantes assez anecdotiques.

VNV Nation - Matter And Form

01. Intro
02. Chrome
03. Arena
04. Colours of Rain
05. Strata
06. Interceptor
07. Entropy
08. Endless Skies
09. Homeward
10. Lightwave
11. Perpetual

A découvrir
Static-X - Machine
Static-X - Machine
Collins (Phil) - Face Value
Collins (Phil) - Face Value
Tranquille, les phrases cultes du Loft
Tranquille, les phrases cultes du Loft