9.5/10Virgin Princesse - Regarde-moi

/ Critique - écrit par Mandark, le 09/02/2011
Notre verdict : 9.5/10 - Happy spleen domnicae post-coitus (with feelings) (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - laisser un commentaire

Regarde-moi est un album presque inespéré en ces temps de conformisme musical franchouillard atterrant. A écouter d'urgence pour faire vraiment zizir à ses portugaises !

Avant-propos et avis à notre fidèle lectorat, ce papier a été écrit avec la complicité d'une bouteille de vodka Krineinovskaya (oui, on distille aussi).

Virgin Princesse - Regarde-moi
Une artiste à garder à l'oeil
Moi, la chanson française, je suis pas fan. La faute sans doute à toute une ribambelle de « vedettes » dont la musique et les textes frisent depuis longtemps le ridicule à force de parler de façon cul-cul la praline de l'amour, de croire en soi, et de qu'est-ce que c'est chouette que le monde il est 'âchm'ent bô et que c'est hyper bien qu'on se tienne tous la main, tout ça sans aucune inspiration et souvent présenté à coups de clips stylés où tout le monde bouge au ralenti, ou sur fond de composites vidéo bien perraves. D'où mon incompréhension, voire mon agacement, à entendre dans tous les lieux publics toujours les mêmes pas doués que les grandes majors du disque balancent en pâture aux cages à miel du grand public (y a qu'à voir les récompenses décernées lors de cette grande marrade que sont les NRJ Music Awards. A la fois navrant et désopilant).

Et puis il y a les indés, ceux dont on regrette que ce ne soit pas eux sur les grandes ondes, et dont on entend parler par des sources plus confidentielles. Vous connaissez vous, Blind, Deaf & Dumb ? Essayez donc, ça change de la soupe façon Dingue, dingue, dingue.
Et Virgin Princesse, ça vous dit quelque chose ? Non ? Eh ben au moins aujourd'hui, vous ne serez pas venu chez nous pour rien.

Il y a de cela des siècles, le premier amphibien sortait de l'eau, annonçant par là même les prémisses de l'humanité. Beaucoup plus tard, aux environs du 26/01/2011, le dernier LP de Virgin Princesse sortait dans les bacs. Aucun rapport, à moins que... (1)
Et moi maintenant, ce disque je l'écoute tous les matins, parce qu'il est bien, donc achetez-le. Merci et à...
Ah, il paraît que je dois développer un peu. Bon ben, alors...euh...ah, donc, hum hum...

Virgin Princesse est un groupe monté en 2007 par Noémie Alazard. Noémie, vous la connaissez peut-être un peu en tant que journaliste si vous passez sur des émissions comme Ultra Manga, Les dessous de Katsuni ou Moshi Moshi Music (émissions dont elle est responsable éditoriale), ou peut-être même avez vous vu l'interview que nous avions réalisé d'elle l'année dernière. Quoi qu'il en soit, si ça ne vous dit rien, vous avez aujourd'hui l'occasion de la découvrir sous le meilleur éclairage possible, avec la sortie du second album de Virgin Princesse (2) : Regarde-moi.

Virgin Princesse - Regarde-moi
Princesse Noémie
Regarde-moi
, c'est une promenade à la fois joyeuse, déprimée, délurée, absurde et souvent « fuck you very much » dans le quotidien de cette artiste pas comme beaucoup tous les autres, faite de petits riens, de désirs lubriques, de réflexions profondes sur l'enfer des dimanches et sur les supers-pouvoirs, le tout sur des lyrics qui font tour-à-tour pouffer en douce ou bien remuer toutes seules vos lèvres, comme ça, rêveusement, au milieu d'une rame de métro en pleine heure de pointe.
De Ma chair est tendre et sa déclaration d'amour hors normes à Supers Pouvoirs, le générique de la saison 3 de la Flander's Company saison 3 (review coming soon on Krinein !) en passant par l'enfantin Sale gosse, le jouissif Anorexie mon amie ou le mélancolique et sublime Les Cordes, Noémie et son brillant crew - Nicolas Sasu (guitariste et co-compositeur), Benjamin Pittion-Rossillon (bassiste, également membre du groupe Royal Spleen et compagnon de Noémie IRL), Lionnel Vasseur (production), Eric Barout (mix de l'album) et Pierre Attyasse (mastering) - nous emmènent loin de la médiocrité ambiante sur fond de belles ballades acoustiques bien classieuses dans lesquelles on a forcément l'occasion de se retrouver, et c'est chanté avec une telle franchise, une telle simplicité qui fait mouche, qu'on ne peut que tendre l'oreille, et laisser cette dernière sourire de toutes ses dents (ça a l'air con comme phrase ? Ça l'est. Mais écoutez l'album, et après on en reparlera).
J'aurais encore énormément de choses à dire sur Noémie et Virgin Princesse Virgin Princesse - Regarde-moi
Virgin Princesse en concert le 18 février
(merci le dossier de presse, sincèrement), mais l'important ici c'est de vous convaincre que son album il est bien, il est bon, et qu'il faut l'écouter, parce qu'il fera chanter vos matins, pluvieux comme ensoleillés, et que c'est ça que j'aimerais entendre à la radio quand je vais boire un noir au zinc. Ça, ce serait dingue, dingue, dingue !

Mais le mieux étant toujours de pouvoir juger sur pièces, si vous en avez l'occasion allez donc voir Virgin Princesse, en concert GRATUIT le 18 février prochain aux Cariatides -3 rue Palestro 75002 Paris, M° Etienne Marcel- ça va valoir le coup ! Forcément !

(1) Effectivement, il n'y a aucun rapport.
(2) Leur premier album, Mange pas tes doigts, est sorti en 2009

Virgin Princesse – Regarde-moi

01 – Intro
02 – Ma chair est tendre
03 – Make-up
04 – Le soleil
05 – La chanson de l'été
06 – Le mal de toi
07 – Réalité TV
08 – Tempus Fugit
09 – Anorexie mon amie
10 – Dépression dominicale
11 – Sale gosse
12 – Astrid
13 – Les cordes
14 – Outro
15 – 16 – Super pouvoirs



A découvrir
Renaud - Boucan d'enfer
Renaud - Boucan d'enfer
Lavigne (Avril) - Let Go
Lavigne (Avril) - Let Go
Queens of the Stone Age - Songs for the Deaf
Queens of the Stone Age - Songs for the Deaf