Victoires de la musique 2012 : le palmarès

/ Actualité - écrit par nazonfly (), le 04/03/2012

Temps de lecture estimé de l'article : 9 minute(s) - 17 réactions

Hier soir la musique a encore gagné grâce aux Victoires de la Musique. Évidemment on sait que les grincheux reprochent le peu de prise de risque dans la nomination comme dans les résultats : il est rare que vous n'ayez pas entendu mille fois chaque artiste présent. Il n'empêche que c'est toujours intéressant de se pencher sur ces Victoires de la Musique. Et de voir que Krinein a toujours critiqué ceux qui n'ont pas gagné.

Artiste interprète féminine

Étaient nommées Camille, Nolwenn Leroy, Catherine Ringer et Zaz. Et la gagnante est Catherine Ringer !

On ne présente bien sûr plus Catherine Ringer qui écume les scènes françaises depuis de longues années d'abord avec Les Rita Mitsouko et dernièrement en solitaire depuis la disparition de Fred Chichin, son partenaire en musique comme en amour. C'est sa première récompense en solo mais elle avait gagné les Victoires du meilleur album et du meilleur clip en 1987.

Sur Krinein on vous avait parlé de L et son album Initiale ainsi que Bretonne de Nolwenn Leroy. Mais on écoute quand même Prends moi de Catherine Ringer.

Artiste interprète masculin

Étaient nommés Benjamin Biolay, Julien Clerc, Thomas Dutronc et Hubert-Félix Thiéfaine. Le lauréat est Thiéfaine.

Là encore, c'est un monument de la chanson française qui remporte ses deux premières Victoires (artiste interprète masculin et meilleur album de chansons). Depuis 1978, il traîne ses bottes un peu partout avec comme point d'orgue LA chanson qui lui collera encore aux basques un moment : La fille du coupeur de joints.

En écoute La ruelle des morts (vu qu'on n'a parlé ni de Biolay, ni de Clerc, ni de Dutronc).

Artiste révélation du public

Étaient nommés Brigitte, L, Inna Modja et Orelsan. C'est le rappeur qui gagne cette importante Victoire.

Cette catégorie est souvent la plus critiquée, principalement parce que ces révélations ont une plus ou moins longue carrière derrière eux. Orelsan a sorti son premier album en 2009 mais s'est fait connaître par une belle polémique sur son titre Sale pute qui a rappelé que la liberté d'expression doit encore et toujours être défendue, même quand l'auteur dit des âneries.

En écoute, Plus rien ne m'étonne.

Artiste révélation scène

Étaient nommés Alexis HK, Brigitte, Imany et Skip the use pour la Victoire finale de Brigitte.

Vu que les artistes se font désormais surtout du blé par les concerts, la révélation scène est sans doute une des plus belles récompenses. Porté par leur reprise de Ma Benz (rappelez-vous, on en avait parlé dans les Reprises de poids), le duo est donc maintenant révélé par le public. Hé ouais, rien de moins !

En écoute, Ma Benz justement en live à l'Olympia. Et avec Joey Starr.


Album de chansons

Entre Ilo veyou de Camille, Blonde de Coeur de Pirate, Ring n'roll de Catherine Ringer et Suppléments de mensonge de Thiéfaine, c'est le dernier album cité qui remporte la Victoire.

On vous a déjà fait un topo sur HFT plus haut, zavez qu'à le relire. D'autant plus qu'on n'a pas écouté l'album en question : on serait bien en peine d'en dire un mot. Hum.

Album rock

Étaient nommés Trafalgar d'Archimède, So much trouble d'Izia, 101 de Keren Ann et The geeks and the jerkin' socks de Shaka Ponk. Pour une Victoire finale de So much trouble d'Izia.

Hé, je sais pas si vous avez vu mais on avait fait une belle critique de Shaka Ponk (elle est par ici - La critique de Shaka Ponk - The geeks and the jerkin' socks). Cette fois, on a écouté l'album d'Izia et franchement, même si elle est la fille de (et ça me gêne toujours personnellement), il est franchement bon. Une Victoire méritée donc. Après avoir été sélectionné pour Album révélation de l'année en 2010, Archimède continue son bonhomme de chemin victoiresque. En dehors par contre ???

En écoute, So much trouble de Izia.


Album de musiques urbaines

Étaient nommés Autopsie vol.4 de Booba, Egomaniac de Joeystarr, La Fouine vs Laouni de La Fouine et Le chant des sirènes de Orelsan. Orelsan gagne ici sa deuxième Victoire de la soirée !

Deuxième victoire donc pour Orelsan comme pour Thiéfaine, on a vu pire comme comparaison. À noter le titre presque idiot de cette catégorie : pourquoi ne pas l'appeler "Album des nouvelles musiques qu'on ne comprend pas du tout" ?

Album de musiques du monde

Étaient nommés Cantina paradise de Jehro, Touté kalé de Magic System, Les rives de Titi Robin et Tassili de Tinariwen. La Victoire revient à Jehro et Cantina paradise.

Là encore on dira bien peu de mots sur cette victoire, juste que les Tinariwen sont bons et que franchement on aurait bien aimé les voir gagner.

En écoute, Night shines de Jehro donc.


Album de musiques électroniques ou dance

Étaient nommés Parker street de General Elektriks, Nothing but the beat de David Guetta, Audio, video, disco de Justice et Living on the edge of time de Yuksek. Justice remporte la Victoire de l'album de musiques électroniques.

On vous avait dit que Audio, video, disco manquait un peu d'âme et d'équilibre (rappelez-vous, c'était par ici Justice - Audio, video, disco). Ça n'empêche pas le duo de remporter la victoire. Comme quoi les Victoires ne récompensent pas forcément le meilleur album. Fallait-il récompenser David Guetta qui est apparemment en train de faire un beau succès outre-Atlantique ? La réponse peut-être dans cette critique de Nothing but the beat. Dire que Justice avait déjà gagné la même Victoire contre Guetta en 2008. Le pauvre.

En écoute, On'n'on de Justice (attention ce clip n'est peut-être pas à mettre entre toutes les mains).


Chanson originale

Étaient nommées Puisses-tu de Jean-Louis Aubert, L'étourderie de Camille, Elle me dit de Mika et Jeanne de Laurent Voulzy. C'est Jeanne qui gagne, une chanson composée par Voulzy et Souchon.

Bon moi je n'ai jamais franchement aimé le duo alors je serais inutilement méchant. Je vous laisse écouter cette Victoire de la variétoche française (zut, pas pu m'en empêcher et oui, certes, il y a des violons).

Spectacle musical / tournée / concert

Étaient nommés Roc'éclair tour de Jean-Louis Aubert, Ring n'roll tour de Catherine Ringer, Stromae et Homo plebis, ultimae tour de Thiéfaine. Et c'est Jean-Louis Aubert qui rafle la récompense tandis que son pote Bertignac fait le guignol dans The Voice.

Jean-Louis Aubert qui gagne, c'est un peu le monde du rock français qui gagne. Le deuxième plus grand groupe français a donc laissé sa place à un artiste qui continue de surfer sur la vague avec brio et aisance. La preuve avec ce petit extrait.

Vidéo-clip

Étaient nommés Kiss me forever de Julien Doré, French cancan de Inna Modja, Raelsan de Orelsan et La Seine de Vanessa Paradis & M. Le duo qui chante La Seine gagne cette victoire.

Les récompenses concernant les vidéo-clips sont souvent les plus lolesques de chaque remise. En général, on nomme l'artiste du moment, l'artiste qui fait son come-back, l'artiste qu'on aurait bien aimé nommer ailleurs mais c'était pas possible, on a nommé son clip : c'est en tout cas rarement la qualité réelle du clip qui fait la victoire . Sauf que pour une fois La Seine est vraiment chouette. Comme vous pouvez le constater ci-dessous. Et puis ça permet de donner une cinquième Victoire à Vanessa Paradis. Pour 5 albums en plus de vingt ans. Une bonne statistique quand même.

DVD musical

Étaient nommés Putain de stade de Indochine, Les saisons de passage de M, On trace la route - le live de Christophe Maé et Raphaël live vu par Jacques Audiard de Raphaël. C'est le DVD de M qui gagne le prix.

M gagne sa Victoire annuelle, cette fois-ci pour un DVD sur sa tournée. La qualité de ses concerts fait qu'il a quand même été récompensé par les Victoires du meilleur concert ou tournée en 2000, 2005, 2010. Bravo à lui.

 

Au final, si ces Victoires ont vu quelques petits jeunes être nommés, c'est quand même la Victoire des vieux de la vieille entre Catherine Ringer, Jean-Louis Aubert, Hubert-Félix , Vanessa Paradis, M, Laurent Voulzy... Frilosité des Victoires ? Jeunisme de la part de Krinein ? Le débat est lancé !

A découvrir
Nolwenn Leroy - Nolwenn Leroy
Nolwenn Leroy - Nolwenn Leroy
Collins (Phil) - Face Value
Collins (Phil) - Face Value
Slipknot - Slipknot
Slipknot - Slipknot