7.5/10Valhère - Live à l'Elysée Montmartre

/ Critique - écrit par juro, le 09/11/2005
Notre verdict : 7.5/10 - Vallahla (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Petit bout de femme pas bien épais qu'un coup de vent de novembre pourrait bien balayer à première vue, Valhère vous en bouche un coin dès qu'elle commence à chanter avec cette voix extrêmement féminine qui s'envole très haut, très vite, très fort, sans pour autant casser les tympans. Auteur et compositrice de ses propres titres, la jeune interprète manie aussi la guitare avec dextérité. Découverte chanson du Printemps de Bourges 2005, la chanson à texte française compte une nouvelle adepte s'exprimant dans un registre minimaliste, sans fioritures et avec
un maximum d'assurance. Ce premier EP enregistré en live lors d'un concert à l'Elysée Montmartre bénéficie des conditions optimales pour rendre la galette intéressante : un public réactif et dynamique même si parfois un peu timoré, une interprète en forme et un son performant.

L'ambiance dégagée par sa guitare sur un air andalou, un violoncelle discret et sa voix puissante pour A qui de s'envoler donnent le ton d'un album percutant qui sonne bien dès les premières notes. Le titre explose progressivement jusqu'au refrain laissant un beau brin de voix s'exprimer avec une certaine force vocale assez impressionnante lorsqu'on regarde la photo de Valhère. Les textes sont bien écrits avec des enchaînements plaisants et beaucoup de métaphores très imagées, ils en deviennent parlants, convaincants lorsqu'ils parlent du quotidien ou d'amour. Une certaine mélancolie parvient à faire son trou rapidement à travers des titres comme l'intimiste Les fous, La valse des bras ou Attrape-moi. La voix n'est jamais poussée à son paroxysme, elle est toujours contrôlée avec brio, sonnant même parfois sèchement sur des intonations donnant des frissons dans le dos sur quelques vocalises. Le sympathique Elle danse marqué par des ruptures assez brutal est un délice d'interprétation scénique, c'est bien simple, on s'y croirait. Valhère déploie aussi son talent à travers des titres
bien plus festifs dans lesquels les instruments marchent à pleine puissance comme le foufou et entraînant Le bus dans lequel les virages sont pris à grand coups de violoncelle. Le petit bijou reste sans conteste Ma robe papillon, titre le plus abouti à tous les niveaux, qui laisse une dernière fois s'enchanter par l'impressionnante capacité de l'artiste à monter haut sans casser les oreilles.

Une petite redondance dans les titres et les applaudissements faiblards d'un public pas venu en masse laissent un petit goût d'inachevé. Ce manque de participation évident (tout à fait compréhensible pour une jeune artiste) est tout de même assez désolant lorsque la jeune femme essayait de communiquer avec eux. En tout cas, enregistrer son premier EP en live consistait un véritable challenge et c'est avec un sacré culot qu'il est relevé haut la main par Valhère.


Valhère - Live à l'Elysée Montmartre

01. A qui de s'envoler
02. Les fous
03. Le bus
04. Elle danse
05. Attrape-moi
06. La valse des bras
07. Ma robe papillon

A découvrir
Mushroomhead - XX
Mushroomhead - XX
Ill Niño - EP
Ill Niño - EP
Boulay (Isabelle) - Au moment d'être avec vous
Boulay (Isabelle) - Au moment d'être avec vous