9/10U2 - Achtung baby Deluxe Edition

/ Critique - écrit par Carlitolindo, le 09/11/2011
Notre verdict : 9/10 - Beware Kinder (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 8 minute(s) - laisser un commentaire

Ah ça parait loin tout ça ! 1991, année riche en émotion malgré les décès de Freddie Mercury et Serge Gainsbourg, l’industrie du disque était en plein boum ! En effet cette année-là, Nirvana sortit Nevermind, Metallica re-explosa avec...Metallica (black album), Loveless de My Bloody Valentine mit tout le monde d’accord enfin bref j’en passe mais 1991 est aussi une date charnière pour le groupe U2 qui commercialisa leur album Achtung baby, un disque différent de ses prédécesseurs et je vais profiter de sa réédition deluxe pour en parler plus précisément !

Quitte ou double

Pour bien comprendre les subtilités du disque un rapide historique s’impose.

Après le succès gigantesque de l’album The Joshua Tree (1987), le groupe fort de sa grande notoriété décide tourner un documentaire sur la tournée qui suit
À l'époque, U2 ressemblait à ça
et après une longue préparation, c’est en septembre 1988 que sort sur grand écran le long métrage baptisé Rattle and Hum. La critique presse est très dur et les fans ne s’enthousiasment pas, c’est un échec... U2 sort tout de même la bande originale du même nom, une sorte d’album concept avec des titres faits en studio, des reprises et des
live. Là encore la critique est mitigée mais le public est au rendez-vous (plusieurs millions d’albums vendus, 1ere place des tops en Angleterre et aux USA) mais le pot n’est pas très loin d’être rompu. L’année suivante la vie du groupe est rythmée par les tournées et contre toute attente le soir du 31 décembre 1989, U2 annonce son retrait de la scène pour faire le point.

Début 1991 le quatuor se réunit pour trouver des solutions, l’époque américaine est derrière eux : ils veulent revenir à un style plus européen, c’est ainsi qu’ils se dirigent à la Mecque de l’inspiration musicale, je parle bien sûr de Berlin (voir époque berlinoise de Bowie ou Iggy Pop par exemple). Daniel Lanois, Brian Eno et The Flood les rejoignent pour la production, rien que ça ! Malgré le peu d’inspiration trouvée en Allemagne, l’opus est achevé à Dublin et l’album Achtung baby est commercialisé en novembre 1991. Il faut peu de temps pour mesurer l’impact du disque tellement les critiques et les fans sont aux anges, avec un style novateur et bien différent de leurs anciens opus, U2 écoulera plusieurs millions d’albums et entamera ce qui reste à ce jour l’une des meilleurs tournées de leur longue carrière. Les années 90 s’annoncent plus que radieuses pour les 4 Irlandais.

Renouveau artistique

Alors concrètement que nous procure ce double album ? Commençons par Achtung baby, à l’époque tout le monde parlait d’album différent et pour s’en
Et les voitures à ça.
rendre compte il ne faut pas aller bien loin vu que la piste
Zoo Station en est le parfait exemple. Le pop-rock country de The Joshua tree est bien loin, l’escalade des outils électroniques dans la musique populaire change la donne mais ne dénature pas la musique que propose le groupe. Les synthétiseurs répondent à la voie triturée de Bono accompagnée de la guitare toujours aussi impressionnante de The Edge, bref une piste surprenante mais agréable à l’écoute. Puis au fur et à mesure que les titres avancent on peut couper la poire en plusieurs morceaux, il y a des chansons expérimentales (Zoo station, The Fly), des ballades (One, Love is blindness) et un éventail rock alternatif pointu, entraînant et possédant une excellente qualité sonore (Lanois et consort ne sont pas nés de la dernière pluie). Pour prendre un exemple Ever better than the real thing est une piste qui allie toute l’expérience de U2, avec un Bono très juste au chant accompagné par The Edge toujours incisif à la guitare et ses belles envolées qu’on lui connaît, le tout soutenu par la basse De Clayton et la batterie de Mullen. Bref une piste simple mais le résultat n’en est que plus agréable. Le plus impressionnant étant que les autres pistes de l’album suivent la même marque de fabrique (Until the end of the world, Acrobat, So cruel...) mais tout en sonnant assez différemment pour éviter le sentiment de répétitivité, chose assez rare qu’il faut noter.

Bon et la suite ? Ce 2ème CD deluxe que nous offre-t-il concrètement ? Tout cela commence avec Lady with the spinning head (UV1) et sa courte intro
Soyons sérieux tout de même !
psychédélique, pour ensuite revenir vers un rock plus commun que
Blow your House Down fait perdurer. Salomé avec son passage où Bono trafique sa voix semble être une piste expérimentale qui ne fut pas ajoutée à au premier album. Je passe la version single de Even better than the real thing pour Satellite of love qui est sûrement un hommage aux ballades rock des grands groupe des années 70-80, un délice. Le temple bar remix de Who’s gonna ride your wild horses est une approche acoustique du titre plutôt sympathique, en revanche la reprise de Paint it black n’offre que peu d’intérêt. La suite est un remix (encore) de Even better than the real thing qui fait sonner le titre plus électro, tout comme les 2 pistes suivantes Mysterious days et Night and day. Pour ce qui est de The lounge fly mix tout est dit dans le titre c’est The Fly mais en version lounge... Fortunate son est un titre rock avec une fin à l’harmonica, un rappel de The Joshua Tree peut-être ? La piste Alex descends into the hell for a bottle milk/korova 1 est la chanson instrumentale qui aurait pu apparaître sur Achtung baby premier du nom, le synthétiseur, la guitare ainsi que la voix d’un enfant en fond transporte l’auditeur vers de nouvelles contrées, une piste bien plaisante. Ce 2ème CD se termine avec le titre Where did it all go wrong, une piste rock mais sans originalité.

Des souvenirs et des surprises

En conclusion ce Achtung baby Deluxe edition est l’occasion pour ceux qui n’ont
Pour ceux qui n'ont jamais découvert les années 90
jamais découvert le premier opus de 1991 de vite courir l’acheter car c’est sans doute un des meilleurs albums de U2 ! Expérimentales mais juste ce qu’il faut pour donner un nouvel allant au quatuor, toutes les pistes valent le coup d’être écouté car aucune ne subit la complaisance de l’album qui l’avait précédé,
Rattle and Hum.

Pour les autres, ce Deluxe edition et son 2eme Cd valent tout de même le coup d’y jeter une oreille car l’ensemble est de qualité. Au delà des remix moyens les pistes bonus sont dans la droite lignée du premier opus et il est assez rare d’avoir un CD deluxe pas cher sans ce côté industriel avec aucune saveur.

Pour ce fameux côté Ultra commercial, les monstrueux coffrets super deluxe box et Uber box feront l’affaire avec un nombre incalculable de goodies, 6 cd collectors, badges, photo, lunettes, stickers, machine à café, vélo... Oublier les deux derniers je m’emporte, mais bon ce genre de coffret est à réserver aux gens qui peuvent se permettre de s’aligner sur leurs prix faramineux.

 

Pour finir je voudrais citer une remarque d’un acteur français qui a anciennement travaillé dans le milieu de la musique (ce n’est pas un chanteur !). Il disait qu’il était allé une fois à un concert de U2 avec un ami et que lorsque le groupe a entonné la chanson One, quelques personnes autour de lui ont commencé à se tenir la main jusqu'à ce que tout le monde dont lui-même ne fassent pratiquement plus qu’un. Il disait que cette musique avait provoqué le rapprochement des gens instinctivement sans l’idée de faire comme les autres.

C’est un peu idyllique mais le constat est assez clair : U2 est un groupe sincère dans sa musique c’est comme ça et pas autrement.

 

U2 - Achtung baby Deluxe edition

CD1

01. Zoo Station
02. Even Better Than The Real Thing
03. One
04. Until The End Of The World
05. Whos Gonna Ride Your Wild Horses
06. So Cruel
07. The Fly
08. Mysterious Ways
09. Tryin To Throw Your Arms Around The World
10. Ultra Violet (Light My Way)
11. Acrobat
12. Love Is Blindness

CD2

01. Lady With The Spinning Head (Uv1)
02. Blow Your House Down
03. Salomé
04. Even Better Than The Real Thing
05. Satellite Of Love
06. Whos Gonna Ride Your Wild Horses (Temple Bar Remix)
07. Paint It Black
08. Even Better Than The Real Thing (Fish Out Of Water Remix)
09. Mysterious Ways (The Perfecto Mix)
10. Night And Day (Steel String Remix)
11. The Lounge Fly Mix
12. Fortunate Son
13. Alex Descends Into Hell For A Bottle Of Milk/Korova 1

14. Where Did It All Go Wrong?

A découvrir
Nirvana - Nirvana
Nirvana - Nirvana
Phoenix - United
Phoenix - United
Daft Punk - Discovery
Daft Punk - Discovery