7.5/10The Twilight Sad - Fourteen Autumns & Fifteen Winters

/ Critique - écrit par wqw..., le 25/08/2007
Notre verdict : 7.5/10 - Un automne pas si triste (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Produit par Paul Katis que l’on a déjà vu aux manettes avec Mercury Rev, Interpol ou Mice Parade, ce premier opus pourrait donc voir The Twilight Sad projeté sur le devant de la scène.

The Twilight Sad
The Twilight Sad
Si les écossais de The Twilight Sad ont déjà passé pas mal de temps à étrenner, ensemble, leurs morceaux du côté de Glasgow, Fourteen Autumns & Fifteen Winters n’est pourtant que leur premier album, quittant les expérimentations des débuts pour des chansons rock plus traditionnelles.

Traditionnelles certes mais il en ressort une réelle efficacité d’écriture qui n’est pas sans rappeler celle des Frank & Walters. Autres écossais, autre décennie. Un effet sans doute accentué par la voix de James Graham, proche de celle de Paul Linehan. La voie privilégiée est donc originale et se fait loin de celle des tendances du moment qui à force d’être empruntée est devenu tranchée, laissant bon nombre de victimes sur les côtés.

James Graham
James Graham
Energique, riche, sonique parfois, ce rock n’est pas toujours facile d’accès. Aguicheur pourtant, il ne demande qu’à se faire apprivoiser par l’oreille avide d’aventure. La tension y est palpable et les guitares puissantes ne sont pas là pour la libérer mais bel et bien pour la soutenir, l’accroître à loisir, à malin plaisir.

Produit par Paul Katis que l’on a déjà vu aux manettes avec Mercury Rev, Interpol ou Mice Parade, ce premier opus pourrait donc voir The Twilight Sad projeté sur le devant de la scène. C’est en tout cas, tout le mal que nous pouvons leur souhaiter. Une affaire à suivre.

 

The Twilight Sad - Fourteen Autumns & Fifteen Winters
01. Cold Days From The Birdhouse
02. That Summer, At Home I Had Become The Invisible Boy
03. Walking For Two Hours
04. Last Year's Rain Didn't Fall Quite So Hard
05. Talking With Fireworks / Here, It Never Snowed
06. Mapped By What Surrounded Them
07. And She Would Darken The Memory
08. I'm Taking The Train Home
09. Fourteen Autumns And Fifteen Winters

A découvrir
Oasis
Oasis
Collins (Phil) - Face Value
Collins (Phil) - Face Value
Papa Roach - Infest & lovehatetragedy
Papa Roach - Infest & lovehatetragedy