8/10Travis - 12 Memories

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 26/09/2003
Notre verdict : 8/10 - Memories Of The Past (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 2 réactions

Formé à Glasgow, Ecosse, le groupe Travis, composé de Francis Healy, Andy Dunlop, Douglas Payne et Neil Primrose est un groupe qui a évolué grâce au célèbre producteur Nigel Godrich. En effet, après un premier album (Good Feeling en 1997) proche de ce qu'Oasis peut faire de plus mauvais, le groupe s'est imposé en 1999 comme révélation Pop-Rock de l'année avec le magnifique The Man Who, porté par les singles Driftwood, Why Does It Always Rain On Me ? et Turn. Ensuite, il a confirmé le bon changement de cap en 2001 sur The Invisible Band, avec, entres autres, ses deux tubes Sing et Side. Ainsi, après un premier album très Rock bruyant, Travis s'est imposé avec une Pop mélodique terriblement efficaces.
Qu'en est-il du 12 Memories qui sort en cette année 2003 ?

A la première écoute, il paraît évident que 12 Memories ne comporte pas de tubes en puissance comme Why Does It Always Rain On Me ? , Turn, Sing ou Side. D'ailleurs, le premier single Re-Offender nous le confirme car ne convainc pas vraiment malgré sa bonne qualité.
Pour ce qui est du reste des compositions, les influences des Beatles et des Beach Boys sont de plus en plus évidentes. Surtout sur Quiksand, The Beautiful Occupation, Peace The Fuck Out et le très Elliott Smith Somewhere Else. Parfois, le groupe se plante totalement, comme sur l'insupportable How Many Hearts avec ses trois accords énervants qui tournent en boucle et son refrain d'une nullité affligeante. Sinon, les chansons d'une musicalité plus sombre, comme Paperclips et Walking Down The Hill, ont du mal à séduire car il est évident que ce n'est pas le point fort du groupe. Sur Life Crysis, on sent que le groupe tente quelque chose de nouveau, avec une partie à la guitare pendant les couplets qui sonne volontairement pas très juste et qui passe inaperçue après un refrain très entraînant. Pour ce qui est de Happy To Hang Around, c'est incontestablement un des meilleurs titres de l'album: une parfaite chanson Pop avec même une partie à la guitare où Travis s'énerve.

Bref, 12 Memories, comme tous les albums de Travis, ne révolutionnera pas le monde de la Pop avec des compositions originales. Mais il fournit largement son lot de bonnes chansons Pop, bien écrites et souvent joyeuses qui nous rappellent de très bons groupes comme les Beatles ou les Beach Boys.


Travis - 12 Memories

01. Quiksand (2.38)
02. The Beautiful Occupation (3.45)
03. Re-Offender (3.46)
04. Peace The Fuck Out (2.54)
05. How Many Hearts (4.46)
06. Paperclips (3.34)
07. Somewhere Else (3.11)
08. Love Will Come Trough (3.37)
09. Life Krysis (3.37)
10. Happy To Hang Around (3.34)
11. Walking Down The Hill + Some Sad Song (titre caché) (9.21)

A découvrir
Collins (Phil) - Face Value
Collins (Phil) - Face Value
Oasis
Oasis
Linkin Park - Hybrid Theory & Meteora
Linkin Park - Hybrid Theory & Meteora