8/10Tool

/ Critique - écrit par Loic, le 25/09/2001
Notre verdict : 8/10 - aenema (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 15 réactions

Que dire de Tool, le seul groupe au monde qui ne donne quasiment jamais d'interviews, qui ne se laisse jamais prendre en photo, qui n'apparaît même pas dans ses clips, et qui produit une musique géniale pour les uns, ou inaudible pour d'autres ?
Car il est vrai que la musique de Tool est loin d'être accessible pour tous. Si vous êtes fan de Fun radio et des ses chansons pré-formatées de 3 minutes 30, passez votre chemin, car premièrement Tool est un groupe de metal, et deuxièmement, leurs chansons ne font jamais moins de 7 ou 8 minutes, et il n'est pas rare qu'elles dépassent les 10 minutes, ce qui donne des albums de plus de 74 minutes (pour ce qui est de aenema, le live Tool Salival et lateralus). Enfin, quand on aime, on ne compte pas, car c'est dans la longueur des chansons que réside toute l'originalité de Tool, qui peut se permettre de prendre le temps de longues introductions et pauses qui permettent à la chanson de repartir de plus belle, souvent d'une manière totalement innovante par rapport au début de la piste, sans jamais se répéter. Et là nous arrivons à un point fort de la musique de Tool : A moins d'être un inconditionnel fanatique du groupe, les chansons sont tellement longues, compliquées et variées, tant entre elles qu'au sein même d'un morceau, que l'on a l'impression de redécouvrir en partie l'album à chaque nouvelle écoute, ce qui nous empêche de nous lasser. Ceci est valable pour tous les disques de Tool (du moins les 3 cités précédemment), qui sont plutôt que des albums, des regroupement de petites entités indépendantes n'ayant que peu de rapport entre elles (en tout cas je n'en vois pas), et ayant chacune un style propre, mais restant toujours dans le cadre si particulier du metal de Tool, notamment grâce à la voix fantastique du chanteur Maynard James Keenan. Car je ne vois pas d'autre groupe pratiquant un musique se rapprochant de celle de Tool, assez douce pour du metal : en écoutant Tool, vous n'aurez pas droit a de bons hurlement bien barbare, pas de « motherfucker », très peu de violence dans les propos, ce qui fait de Tool l'un des rares groupes américain de rock plutôt dur a ne pas avoir le jolie logo « parental advisory explicit content » sur leurs pochettes de CD.
Avant de conclure, je me doit de parler de parler des clips si étranges de Tool. Dans le coffret du live Tool dissectinal, vous trouverez, outre le CD et le livret, un DVD comportant 4 ou 5 de ses clips. Après les avoir visionné vous comprendrez pourquoi vous ne les avez jamais vu lors de vos matinées perdues en râlant devant M comme musiqueOh non, pas encore Alysée !!!! »). Ils sont tellement lugubres et sombres, bien qu'étant incompréhensibles (pourquoi l'homme recouvert de cendre mange des clous ? Pour se faire pousser une excroissance de chair bien sur !!!) qu'ils sont indiffusables à une heure de grande écoute.
Que vous aimiez ou pas, vous ne pouvez pas rester indifférent à la musique de Tool, et êtes obligé de reconnaître, si ce n'est du génie, au moins du talent à ce groupe hors du commun.

A découvrir
Deftones - White Pony
Deftones - White Pony
Killing Joke - Killing Joke
Killing Joke - Killing Joke
A Perfect Circle - Thirteenth Step
A Perfect Circle - Thirteenth Step