9/10Thomas Strønen - Pohlitz

/ Critique - écrit par wqw..., le 25/10/2006
Notre verdict : 9/10 - Un flocon qui crépite au creux de l'oreille (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 1 minute(s) - laisser un commentaire

Entre electronica et expérimentations contemporaines, Thomas Strønen prouve une fois de plus qu'il est bien l'un des fers de lance de la scène nordique.

Membre fondateur du groupe Food, avec le saxophoniste Iain Ballamy et le trompettiste Arve Henriksen, le batteur Thomas Strønen nous avait fortement impressionnés l'été dernier avec Parish, sorti chez ECM, errances et ballades libres. Un album un peu aride mais élégant et aérien, relativement éloigné de ce qu'il nous propose en solitaire aujourd'hui sur l'ex-label frère, Rune Grammofon.

Au programme, des pièces à la rythmique essentielle. Pourtant pas de batterie, mais des constructions et autres destructions électroniques, et développement d'ambiances percussives faites à partir des sonorités les plus variées. Bidons, cloches, fûts, cliquetis clics, assemblages métalliques qui se déploient tout en nuances. Le norvégien joue, à son habitude, sur les sons et les timbres, percutant mais un peu plus bavard, solitude oblige.

Il s'ouvre des passages, pénètre la moindre aspérité pour insuffler une grande vague de fraîcheur dans la musique électronique, par trop souvent sclérosée. Entre electronica et expérimentations contemporaines, il prouve une fois de plus qu'il est bien l'un des fers de lance de la scène nordique. Un flocon qui crépite au creux de l'oreille...


Thomas Strønen - Pohlitz
01. Heterogeneous Substances
02. Ingenious Pursuits
03. Lavoisier
04. Dispatches
05. E...Quilibrium
06. Mutti
07. Interacting Massive Particles
08. Natural History of Creation

A découvrir
Moby - Play
Moby - Play
Lofofora - Lofofora
Lofofora - Lofofora
Cri de la tour (Le) à Voisins-le-Bretonneux - Edition 2003
Cri de la tour (Le) à Voisins-le-Bretonneux - Edition 2003