7/10Thomas Larcher - Ixxu

/ Critique - écrit par wqw..., le 01/11/2006
Notre verdict : 7/10 - Exigence autrichienne (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Exigeante, jouant sur les contrastes, elle demande une attention toute particulière.

Né en 1963, l'autrichien Thomas Larcher, après avoir étudié le piano et la composition à Vienne, se lance rapidement comme instrumentiste free-lance jouant dans les plus grands orchestres européens, dirigés entre autres par Claudio Abbado, Dennis Russell Davies, Heinz Holliger. Il évolue également comme directeur de festival et comme compositeur. Sous cette dernière casquette, il connaît un succès d'estime depuis 2001 avec Naunz (ECM) et renouvelle aujourd'hui l'expérience sur Ixxu en compagnie du quatuor Rosamunde.

Répondant toujours présents aux aventures, aussi bien classiques que contemporaines, Anja Lechner et ses sbires se confrontent ici à des exigences de virtuosités qui sont, dans ces oeuvres composées entre 1990 et 2004, quasi-pathologiques. Exigeant des interprètes une énergie toujours plus intense, précise et expressive, elle n'en demeure pas moins relativement accessible pour l'auditeur et pourrait se rapprocher de certains travaux de Morton Feldman, John Cage ou Galina Ustvolskaya... tout en restant très personnelle.

Complexe, sa musique essaye néanmoins de conserver une certaine clarté dans son articulation, une charge émotionnelle et une intensité presque électrique. Trouvant son inspiration de la culture, de la politique et du quotidien, My Illness Is The Medicine I Need par exemple trouve son essence dans les propos de malades mentaux reproduits par le magazine Colors de Benetton. Les mots attirent alors la musique. On retrouve d'ailleurs sur ce thème le violoniste Christopher Poppen, de plus en plus rare d'un point de vue discographique.

Marqué aussi bien par une culture musicale globale que par les évènements, Ixxu traduit, avant tout, l'idée de "performance", de communication. Exigeante, jouant sur les contrastes, elle demande une attention toute particulière de l'auditeur. Dramatique, elle en déroutera sans doute certain, néanmoins il est intéressant de s'y attarder pour en découvrir pleinement les subtilités et en sortir réjouis.

 

Thomas Larcher - Ixxu
Ixxu
01. Flüchtig, nervös
02. Sehr schnell, präzise
03. Ruhig

My Illness Is The Medicine I Need
04. My illness is the medicine I need
05. I think I'll stay here until I die
06. Eat and Sleep
07. I like it when people ask me the time
08. I don't know why I am here
09. Once they give you an injection

Mumien
10. Tempo giusto
11. Schneller
12. Langsam

Cold Farmer
13. Mit Groove
14. Ruhige Halbe
15. Sehr schnell
16. Ganz langsam

A découvrir
Collins (Phil) - Face Value
Collins (Phil) - Face Value
Placebo - Placebo
Placebo - Placebo
Dido - No Angel
Dido - No Angel