8.5/10The Rip Tide, le nouvel LP de Beirut

/ Critique - écrit par SuperGu, le 29/09/2011
Notre verdict : 8.5/10 - Un très bel album... (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 2 réactions


The Rip Tide 3ème LP du groupe.
The Rip Tide
est un album du groupe folk nord américain Beirut. C’est leur troisième opus (ils ont aussi sorti quatre EP).

The Rip Tide contient neuf titres, mais s’écoute comme une longue et même chanson, une ballade agréable et joyeuse. On sent la touche particulière du groupe, une particularité musicale, une signature. Cela est peut être dû au fait que le groupe a  traversé l'Europe et les pays de l'Est. Beirut mélange ainsi des racines folks (guitare, chant) et des sonorités slaves (cuivres, mandoline...).


Beirut.
En écoutant les morceaux de Beirut on pense forcément, un peu, au fond de soi, à Moriarty. Deux groupes revendiquant leur courant musical peu habituel de nos jours. Un folk musical et empreint de plusieurs cultures. On retrouve des instruments qu’on a peu l’habitude d’entendre : trompette, cor d’harmonie, accordéon, saxophone, clarinette et autre violon… D’ailleurs plus qu’un groupe, Beirut est un orchestre, avec neufs membres c’est la définition qui s’y accorde le plus. Cette notion me fait aussi penser à un autre groupe Edward Sharp & The Magnetic Zero (amis krinautes, écoutez Home d’urgence !!).

Ainsi The Rip Tide est une réussite pour peu qu’on aime le folk.  Toutes les chansons se valent (préférence malgré tout pour A Candle’s Fire, Santa Fe, Est Harlem et Port Of Call) et les 33 minutes de cette LP passent vite, très vite, trop vite...

Bref, jeunes krinautes ceci est à écouter tout de suite!

Beirut - The Rip Tide :

01. A Candle’s Fire
02. Santa Fe
03. East Harlem
04. Goshen
05. Payne’s Bay
06. The Rip Tide
07. Vagabond
08. The Peacock
09. Port of Call

A découvrir
Bruni (Carla) - Quelqu'un m'a dit
Bruni (Carla) - Quelqu'un m'a dit
Pleymo - Episode 2 : Medecine Cake
Pleymo - Episode 2 : Medecine Cake
Bratisla Boys - Stach Stach
Bratisla Boys - Stach Stach