6.5/10The Monkberry moon orchestra, un tour dans les sixties

/ Critique - écrit par nazonfly (), le 10/10/2013
Notre verdict : 6.5/10 - DeLorean musicale (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Avec une partie des musicos de The Rebels of Tijuana, The Monkberry Moon Orchestra nous propose une ambiance des années 60 agréable aux oreilles.

- Marty ?

- Oui, Doc ?

- Tu es sûr qu'on est bien en 2012 ?

- Ben oui Doc, l'horloge de la DeLorean est affirmative.

- Mais alors qu'est-ce que c'est que cette musique des années 60 ?

En écoutant A beat for the lovers de The Monkberry Moon Orchestra, Doc et Marty n'auraient évidemment pas pu se douter qu'ils étaient au 21ème siècle tant les sons du groupe de Genève viennent directement des années 60. La voix d'Audrey y est bien sûr pour beaucoup car elle a ce timbre tellement typique qui nous ramènent directement dans ces décennies bénies de la musique. La musique en elle-même n'est pas en reste et plonge dans un rock psychédélique goûtu notamment sur Mystic magic qui fait démarrer le 6 titres sous les meilleurs auspices. La suite n'est malheureusement pas du même acabit bien que 21st century s'en sorte particulièrement bien avec son synthé vintage et son rythme tressautant aux accents yéyé. Things don't ever last ne joue pas dans la même cour et prend le parti de mettre un peu d'eau dans le vin de The Monkberry Moon Orchestra et ça fonctionne plutôt bien avec un groove intéressant.

Les trois autres titres nous semblent bien moins percutants : Old songs from home est bien trop gentillette à notre goût tout comme I had to live anyway malgré un bon son de basse et un final à guitares qui passe vraiment bien. Quant à A beat for the lovers qui clôt l'album, il sonne plus comme ces titres amateurs qu'on entend parfois dans les bars : il y manque un supplément d'âme, une originalité.

Une moitié de bons titres, une autre moitié plus anecdotiques, l'ensemble reste toutefois plutôt bon.

Point fort : l'ambiance

Point faible : certains titres sont mou-mou

En écoute, Mystic magic

The monkberrymoon orchestra – A beat for the lovers

01. Mystic magic
02. Old songs from home
03. I had to live away
04. 21st century
05. Things don't ever last
06. A beat for the lovers

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : White crocodile et Fragile, deux EPs, deux univers, deux réussites