9/10The Chase - The Chase

/ Critique - écrit par nazonfly (), le 07/09/2011
Notre verdict : 9/10 - À la chasse (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Le premier album de The Chase, loin d'être homogène, respire pourtant la fraîcheur.

En ce début septembre plutôt morose comme toutes les rentrées, le premier album de The Chase est une éclaircie dans les nuages, un rayon de soleil qui vient dorer une peau en manque de chaleur. Emmenez-donc un peu de la douce chaleur d'un soir d'été sur la plage avec The Chase.

The Chase est la créature de Cyril Douay qui est à la fois musicien, auteur, compositeur, arrangeur et réalisateur, rien que ça ! Pour étoffer son projet, il s'est entouré de Sophie Moryoussef au chant, Stephane Deal aux claviers, Mike Pobo à la basse, Florian Brinker à la guitare et enfin de Laurent Guillot à la batterie. Pour mettre en ordre tout ça, ce premier album, du même nom que le groupe, est produit par Mark Plati qui a auparavant travaillé avec Bowie (Heathen notamment), Louise Attaque (À plus tard crocodile), The Cure (A forest), Charlie Winston (Hobo) ou Bashung (Bleu pétrole). On a connu CV plus dégueu.

Une fois les présentations effectuées, il est temps de se plonger dans l'écoute de cet opus histoire de voir ce qu'il vaut. La première impression qu'on peut dégager est qu'il est loin d'être homogène, même si la pop fraîche est la saveur The Chase - The Chase
Crédits : Marion Dubier-Clark
prédominante. Car oui la musique est loin d'être prétentieuse et touche forcément l'auditeur. Le titre gentiment dansant, un poil tropical, I like U en est un bon exemple : tout y est parfait, des rythmes enjoués à la trompette et jusqu'à la voix de Sophie Moryoussef qui va même jusqu'à pousser quelques « pom-pom » très envolés. On retrouve d'ailleurs ces «pomp-pom » (ok des papapa-papapa) sur Marianne où le synthé tourne en boucle sur des sons un peu vintage mais où les guitares se taillent quand même la part du lion. Ces guitares prennent une toute autre direction, plus en retrait, sur la pop bien dans l'air du temps S.O.S. Save our dough !

La musique de The Chase est insaisissable, jamais où on l'attend, un soupçon de féériques heavenly voices à la Caprice sur The bath, une teinte far-west sur The desert way, voire un peu de techno-punk époque Cyberpunk de Billy Idol sur B.I.G. C.I.T.Y. Et pour couronner le tout, il nous faut signaler les deux instrumentaux. The solo qui fait s’accoquiner prog, jazz et techno : impossible de ne pas évoquer certains titres de Chemical Brothers sur ce titre pourtant très rock. Et Minimoog, franchement notre petit préféré de l'album, qui évoque Radiohead et Archive, plutôt les seconds que les premiers du reste, dans un même sublime morceau.

Vous l'aurez compris, ce premier album de The Chase montre toute l'étendue du talent de Cyril Douay et ses acolytes. À un tel point que chacun pourra sans doute y trouver son compte. Pour notre part, outre les deux tubes S.O.S. Save our dough et I like U, nous vous conseillons d'écouter plutôt deux fois Minimoog.


The Chase – The Chase

01. S.O.S. Save our dough
02. I like U
03. Goodbye Mister No !
04. Marianne
05. Butterfly (in my stomach)
06. It could be nice
07. The bath
08. The desert way
09. The solo
10. What's in you eye ?
11. B.I.G. C.I.T.Y.
12. Minimoog
13. Keep an eye on that line

A découvrir
Saez - God Blesse
Saez - God Blesse
Pearl Jam - L'intégrale
Pearl Jam - L'intégrale
Miossec
Miossec