7.5/10Tartufi - Nests of Waves and Wire

/ Critique - écrit par wqw..., le 05/07/2009
Notre verdict : 7.5/10 - Vers l’infini et au-delà ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 1 minute(s) - laisser un commentaire

Libellules électriques, libres penseurs, Lynne Angel et Brian Gorman sont comme autant d'insectes euphoriques qui illuminent la nuit de leurs danses folles et gracieuses.

CHRONIQUE EXPRESS 


Basé à San Francisco, ce duo car contrairement à ce que l'on pourrait croire à l'écoute, ils ne sont bien que deux, ce duo donc pratique un rock indé savoureux qui aime à sortir des sentiers balisés. Trois années passées à expérimenter à droite à gauche, sur scène, à la maison, en studio avant de s'enfermer quatre mois en compagnie de Tim Green pour enregistrer ce qui est sans aucun doute leur travail le plus ambitieux de leur jeune carrière, Nests of Waves and Wire, leur troisième album. Paysages sonores denses, des lourdes boucles de guitares qui tournent, hypnotisantes, un joli travail rythmique, des arrangements délicats, des voix au caractère certain, des structures qui s'éparpillent comme autant d'insectes euphoriques qui illuminent la nuit de leurs danses folles et gracieuses. Libellules électriques, libres penseurs, Lynne Angel et Brian Gorman n'ont pas besoin de plus pour donner l'impression d'être infini, ils le sont !

 


Tartufi - Nests of Waves and Wire

01. Fear of Tall Giraffes, Fear of Some Birds
02. Dot Dash
03. Engineering
04. Church of Hanging Leaders
05. System Folds
06. Fleet Week (The Corruption Of Incredible Inv????)
07. Hole or Space

 

 

A découvrir
Dolly - Plein Air
Dolly - Plein Air
Indochine - Paradize
Indochine - Paradize
Marilyn Manson
Marilyn Manson