7/10Taproot - Gift

/ Critique - écrit par weirdkorn, le 24/08/2005
Notre verdict : 7/10 - Au milieu de la hotte du Père Noël (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

On parle souvent dans le néo-metal de groupes dont la créativité est limitée, reprenant à peu près tous les clichés du genre pour nous pondre un résultat formaté, efficace et peu original. Taproot fait partie de ceux-là. Les cinq jeunes gars du Michigan n'ont rien inventé sur Gift, leur premier album, qui contient tout ce que l'on peut retrouver ailleurs entre une voix chantée/rapée/hurlée, un son super lourd, des constructions classiques et une rythmique sacrément virulente. Bref, cela sent le premier album classique et bourrin, souvent intéressant à écouter en raison de la rage et de l'énergie déployée.

Gift débute sur le single Smile et à entendre les premiers riffs, le groupe est loin d'être heureux. Le son est lourd, très grave, et le ton oscille entre la mélancolie d'un refrain chanté et la violence de passages bleuglés. On constate dès lors que le chanteur assure avec excellence cette alternance des genres où sa voix modulable fait merveille. C'est efficace, tout s'enchaîne parfaitement, de la mélodie aux rythmes les plus violents, toutefois sans accrocher plus que cela. On enchaîne sur Again et again où le groupe ressort les mêmes ficelles que sur la précédente. On notera tout de même un premier couplet assez hallucinant, sûrement le meilleur de Taproot, sur lequel le chanteur réussit à raper, chanter et hurler, tout cela sur un même mot ! Le résultat est détonnant au milieu de riffs puissants et lourds et d'une rythmique tranchante. Cela dit, le groupe a du mal à se divertir et ressort quasiment sur chaque titre les mêmes éléments, certes réussis mais à la longue lassant. De plus, le groupe force un peu sur les mélodies sans que celles-ci soient prenantes d'où un résultat parfois bancal et malvenu.

Il est ainsi difficile de mettre en avant une des dix chansons suivantes. Après écoute, on retiendra tout de même la rage de Now, la nostalgie de Believed et de son break violent aux sons incroyablement graves, la mélodie de I, la fureur de Mirror's reflection ou simplement la qualité générale de Comeback.

Gift est un album honnête de néo-metal mais comporte trop de répétitions et de passages un peu pénibles pour séduire pleinement. C'est dommage puisque entre la voix de Stephen Richards et la lourdeur des guitares, il y avait de quoi faire mieux. Le résultat est tout de même violent, accrocheur et à écouter de temps en temps afin de remettre les idées en place.

A découvrir
A - Hi-Fi Serious
A - Hi-Fi Serious
Cradle of filth
Cradle of filth
System of a Down - Toxicity
System of a Down - Toxicity