4/10Taïeb (Jacqueline) - Jacqueline Taïeb is back !

/ Critique - écrit par juro, le 06/09/2006
Notre verdict : 4/10 - Le CD (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Egérie yéyé disparue de la scène phare des titres du hit parade en un rien de temps, Jacqueline Taïeb était tombée dans l'oubli. Passant de la lumière à l'ombre, elle était devenue parolière et compositrice pour des grands noms de la chanson française et sortant parallèlement des albums au rayon anonyme... mais la
nostalgie et le goût pour le revival ont retrouvé ses titres dans les greniers poussiéreux au point de lui rendre hommage à maintes reprises à travers des compilations. Redevenu au goût du jour, toute la nouvelle scène actuelle se prend d'amour pour le fameux 7h du matin et Jacqueline Taïeb s'offre un nouvel album intitulé Jacqueline Taïeb is back !

Mareva, Karpatt, Hushpuppies, Tahiti 80, Little Rabbits... soit quelques uns des noms actuels de la scène francophone qui ont fait signe de leur connaissance pour Jacqueline Taïeb. Autant d'appels du pied ne pouvait pas laisser indifférente l'interprète. Mais une question reste entière : fallait-il conserver ce même esprit ou faire au goût du jour ? Vu l'échec des derniers albums, le choix s'avérait crucial... L'allure doucement pop des titres berce des textes naïfs pas toujours très inspirés. L'égérie yéyé a mûri, ses textes avec, perdant de la folie de 7h du matin. Ce titre en lui-même sort du lot avec le ton détaché. Le texte est joyeusement absurde derrière des paroles blasées faisant référence à des samplers et des grands noms anglo-saxons de l'époque (Pete Townshend, Paul McCartney). La reprise par John Lénine version années 2000 donne autant la sourire.

Si Ma retraite, Les roses d'or du Pérou et Les djeunes sont sympathiques pour leurs textes, le minimalisme musical fait difficilement passer la pilule. La voix de Jacqueline Taïeb a forcément changé et a perdu ce ton détaché. Pour découvrir l'époque du succès, le DVD 77' de bonheur avec Jacqueline Taïeb s'avère très instructif. S'il semble avoir été réalisé avec les moyens du bord, le DVD conte des anecdotes sur l'époque yéyé. Visiblement tourné à destination d'un public britannique avec un sous-titrage permanent, « The French Mademoiselle » revient
sur les moments forts et rencontres de sa carrière. De concerts démesurément bon enfant aux festivals orientaux réussis, la carrière mouvementée de Jacqueline Taïeb a fait le yoyo. D'Yves Montand à Hushpuppies en passant par Dana Dawson, les projets d'une artiste multi facettes qui est loin d'avoir tout réussi. Le DVD se révèle plus intéressant pour ses anecdotes que la qualité de ses live ou clips. A ce titre l'interview ne manque pas de piment.

Il existe un monde entre les deux versions de 7h du matin et les nouveaux titres de cet album. La période yéyé est définitivement terminée pour Jacqueline Taïeb, 7 heures du matin reste éternel mais le reste peut-être trop faible pour faire un album complet. Elle reste à ce jour l'interprète d'un seul tube. Dommage. Le DVD saura nous consoler en retraçant son parcours et de tous ceux auxquels elle a mit le pied à l'étrier...


Jacqueline Taïeb - Jacqueline Taïeb is back !

01. L'amour n'est pas une bossa nova
02. Salam
03. Les djeunes
04. Un jour son prince viendra
05. Les roses d'or du Pérou
06. Le bateau de notre amour
07. Scoop
08. Septembre en Normandie
09. Ma retraite
10. Tranquillement
11. 7 heures du mat (version originale)
12. 7 heures du mat (version John Lénine)

A découvrir
Wheatus - Wheatus
Wheatus - Wheatus
Silence 4 - Silence Becomes it
Silence 4 - Silence Becomes it
Merzhin - Pleine Lune
Merzhin - Pleine Lune