8/10Télévisage de Sugar & Tiger, pink'n'roll

/ Critique - écrit par nazonfly (), le 27/04/2014
Notre verdict : 8/10 - Chat uranium (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

La musique c'est simple. Suffit d'un papa chanteur/guitariste, d'un fils batteur, d'un autre fils guitariste, d'une femme chanteuse et d'un pote bassiste. Et vogue la galère punk !

Sugar & Tiger, qui es-tu ? Sugar & Tiger est composé de cinq musicos : Florence Vincha alias Sugar, Didier Wampas alias Tiger, Jean-Michel Wampas, Arnold Chappedelaine et Diego Chappedelaine. Une affaire de famille en somme puisque Florence Vincha est la compagne de Didier Wampas, que Jean-Michel Wampas est le bassiste des Wampas et que Arnold et Diego Chappedelaine sont les fils de Didier Wampas. Simple n'est-ce pas ? Avec toutes ces Wampasseries, Sugar & tiger sonne-t-il comme du Wampas ? Bien sûr que oui, ne serait-ce la voix de Florence qui est la chanteuse attitrée du projet.

Punk aérien

En conséquence il n'est pas franchement étonnant que l'énergie punk traverse et imprègne chaque titre (Comme un chinois). Dans ce rodéo sauvage et échevelé à base de guitares saturées, on se sent aussi
DR. Extrait du clip de Car c'est toi
remué qu'un cow-boy sur un taureau fou. Mais cette énergie n'est pas que punk et, comme du reste les Wampas, elle embarque avec elle une histoire rock et yéyé (Paris-Monaco) donnant un son vraiment particulier à l'album. Quant à la voix de Sugar, elle est un indéniable plus dans ce projet : loin de se laisser aller au rythme endiablé, elle sait au contraire rester posée, presque désincarnée comme si elle flottait au dessus de la musique, en dehors de la musique. Tiger, lui, n'utilise sa voix si particulière que sur un titre, Highway 40, l'histoire de la rencontre de Tiger avec un shérif gay : ce titre est d'ailleurs le seul dont les paroles sont écrites par Didier Wampas, le reste étant surtout l'œuvre de Florence Vicha. Et il faut dire que cette dernière a une qualité d'écriture assez incroyable qui permet de créer un monde baroque et surréaliste, tout en touchant l'audieur. À ce sens Sophomore est une belle réussite : « Le matin tu peindrais des couronnes/ Au plafond de mes rêves endormis / Et très loin dans tes yeux / Y'a des pinces crocodile bleues ».

Du début à la fin, Sugar & Tiger nous livrent avec ce premier album une galette réjouissante qui a ce petit plus l'élevant légèrement au dessus de la masse des albums punk-rock français habituels. Évidemment pas un chef d'œuvre, évidemment nécessaire pourtant.

Point fort : ce mélange musique échevelée, voix aérienne

Point faible : le très moyen Noël Christmas (oui même quand c'est parodique, je n'aime pas les chansons de Noël)

En écoute : Car c'est toi

Sugar & tiger – Télévisage

01. Chat uranium
02. Car c'est toi
03. Hôtel Raphaël
04. Johnny Téléphone
05. Highway 40
06. Trestraou
07. Paris-Monaco
08. Sophomore
09. Noël Christmas
10. Comme un Chinois

11. Henri

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : White crocodile et Fragile, deux EPs, deux univers, deux réussites