Stupeflip - Interview

/ Interview - écrit par Loic, le 13/10/2003

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

C'est à l'occasion du Furia sound festival que nous avons eu le privilège de rencontrer King-Ju, chanteur de Stupeflip, afin de lui poser ces quelques questions :

Krinein: Vous pouvez nous présenter succinctement les membres les plus importants du crou parmi les 894 membres officiels ?
King-Ju: Non, je ne peux pas. Parce que nous ne sommes pas les membres les plus importants du crou. On est le côté rigolo, spectacle du crou.

Les autres font quoi ?
Les choses sérieuses (rire) ! Je ne peux vraiment pas t'en dire plus !

Comment voyez vous le futur de crou ?
Mal !

Vous n'avez pas d'autres projets en dehors ou au sein de Stupeflip ?
Si, on compte faire un nouveau disque, même si on n'a pas encore commencé à travailler dessus, mais en gros on fera la même chose, mais en beaucoup mieux !

Vous n'avez pas peur de lasser, la surprise étant passée ?
Non pas du tout, parce que ce sera vraiment mieux. De toute manière, on s'en fout un peu. On a sortie qu'un seul album et les gens veulent déjà savoir si le groupe va durer. On s'en fout s'il ne dure pas !

Pourtant le crou ne mourra jamais ?
Ça c'est vrai, le crou ne mourra jamais. Mais après, le groupe...

Il parait que vous n'aimiez pas jouer en live ?
C'est vrai. D'ailleurs, ça me lourde encore des fois. Tu vois, le concert de ce soir, c'est l'un des meilleurs qu'on ai donnés, mais il était quand même foireux. Mais la plupart du temps, c'est encore plus foireux !

Vous n'avez pas l'impression d'être entré dans le système ?
Non, pas du tout. Perso, je fais de la musique depuis toujours, et j'en ferais toujours. Maintenant, je suis payé pour le faire. Et de toute façon, quand tu vois le contrat qui m'est passé entre les mains, si t'es pas con, tu signes !

Ça ne vous embête pas trop toutes ces interviews, ces séances de dédicaces ?
Pas du tout. Tu vois, je ne suis pas obligé de faire ça. Si je voulais, j'aurais pu aller m'enfermer dans le camion et ne parler à personne comme un gros connard.

Vous pouvez nous raconter les circonstances de votre accident de vélo ?
Ah oui, c'est vrai ! En fait, j'étais sur l'autoroute avec mon vélo, et il y a une voiture qui est arrivé super vite et qui m'a rentré dedans. Après, je ne me souviens de rien. C'est pénible comme souvenir !


Remerciements à King-Ju pour sa disponibilité.

A découvrir
Stupeflip - Stupeflip
Stupeflip - Stupeflip
Aldebert - Interview
Aldebert - Interview
Slipknot - Iowa
Slipknot - Iowa