6.5/10Stuck in the sound - Pursuit

/ Critique - écrit par nazonfly (), le 02/02/2012
Notre verdict : 6.5/10 - Collé dans le pop-rock (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 3 réactions

Pursuit est le troisième album des Français-qui-chantent-de-la-pop-rock-en-anglais Stuck in the sound, une catégorie plutôt bien représentée sur Krinein. Il faut dire que la qualité est souvent au rendez-vous, loin des clichés que l'on a sur la scène française. Cet album est-il de la même veine ? Nous nous proposons de répondre à cette question dans la suite.

Frères et criminel

Avec son intro qui rappelle celle de groupes punk, Brother ouvre Pursuit d'une
Sabrina Sacault
belle manière : pile-poil dans la tendance rock du moment, elle mélange guitares caressantes, voix légèrement cassée et batterie un peu mollassonne, pour une mélodie qui fait mouche. Typiquement le genre de chanson qui mérite le qualificatif sympathique, soit un mélange entre une irrésistible envie de se laisser aller sur d'efficaces riffs et une certaine déception devant une musique un peu convenue. Ce « sympathique », laudateur et assassin, pourrait d'ailleurs être utilisé pour une bonne moitié de l'album, de Let's go, chant « Wouhou »-té et refrains catchy en avant, à Criminal plutôt entêtante, grâce à une voix puissante et aérienne et ce malgré une fin un peu longuette, en passant par Who's the guy gentillette à souhaits. En réalité, ce qui est un peu décevant, c'est cette sensation de musique proprette, parfaitement calibrée pour ne pas heurter : ainsi Fred mercure est bonne, c'est une évidence mais, malgré quelques guitares échevelées, il manque un rien pour qu'on y adhère.

Explosions et rock

Même si September est plutôt dispensable (elle sonne comme si Mika avait
découvert le rock), d'autres titres sont heureusement plus notables. Tender, où la voix de JRF est au départ portée par une simple guitare, est le seul titre de l'album qui nous ait vraiment procuré une sensation, qui nous ait réellement emmené ailleurs grâce à une sensibilité délicate et un sens aigu de la mélodie. Complètement à l'opposée, Bandruptcy explose d'une nervosité à fleur de peau, loin des douceurs pop des premiers titres. Mais le petit bijou (pour nous) se cache en fin d'album. Purple a un son plus rock et plus roots, mais surtout le dernier morceau dont le nom est absent de la pochette : ce dernier titre, complètement instrumental, prenant et définitivement rock, clôt Pursuit de belle manière même si on aurait aimé plus, beaucoup plus que ces 3 petites dernières minutes. Elles ont tout de même le mérité d'exister.

Malgré quelques fulgurances (Bandruptcy, Tender), Pursuit est un album qui reste un peu trop dans la tendance rock gentillet du moment. On ne peut évidemment pas le ranger dans la catégorie des mauvais albums mais il ne nous aura pas non plus enthousiasmé. Mention bien donc. Et très bien pour le clip de Pursuit que vous pouvez découvrir ci-dessous.

Stuck in the sound – Pursuit


01. Brother
02. Let's go
03. Fred mercure
04. September
05. Tender
06. Bandruptcy
07. Criminal
08. Who's the guy
09. Pursuit
10. My life
11. Silent and sweet
12. I told you
13. Purple

En écoute, Pursuit :

A découvrir
Muse - Showbiz
Muse - Showbiz
A - Hi-Fi Serious
A - Hi-Fi Serious
Mass Hysteria - Interview
Mass Hysteria - Interview