7.5/10Stereotypical Working Class - Illusions

/ Critique - écrit par Loic, le 22/05/2002
Notre verdict : 7.5/10 - Un groupe à suivre (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - 2 réactions

Sous le nom quelque peu étrange de Stereotypical Working Class se cache l'un des groupes français les plus prometteurs de la scène metal actuelle. Même s'ils n'ont pas encore sorti d'album à proprement parler, les Stereotypical working class ont acquis une solide réputation sur la route, ouvrant pour des groupes aussi variés que uncommonmenfrommars (punk), Mass Hysteria, Watcha ou Pleymo, vendant pendant ces concerts leur nouveau maxi 4 titres, enregistré en 2001.


C'est ainsi que je découvris Stereotypical working class, lors du concert du festival la tour prend l'air 4 à Voisin le Bretonneux, ayant pour tête d'affiche Mass Hysteria. Attendant les héros de la soirée, je vis passer devant mes yeux et mes oreilles impassibles des groupes plus ou moins intéressants, quand la grande surprise de la soirée arriva sur scène pour me sortir de ma léthargie : Stereotypical working class. Cette formation classique (batteur, 2 guitaristes, bassiste et bien sur chanteur) dégage une véritable énergie et ont une véritable présence sur scène, contrairement à Spor, l'un des groupes les ayant précédés, même si toutes les conditions nécessaires au bon déroulement du concert n'étaient pas requises : problèmes techniques, concert en plein jour et devant un public ne les connaissant pas forcément. Malgré cela, le groupe a réussi à faire bouger (un peu) la foule. Il faut dire que la musique des Stereo est vraiment attrayante, dès la première écoute. L'alternance des passages mélodique, admirablement bien servie par la voix suave du chanteur avec des passages plus violent n'est pas nouveau, mais ce mélange est très bien réussi dans leur musique, ce qui fait immédiatement penser au grand Deftones, d'autant plus que la majorité des chansons sont en anglais.


Le maxi 4 titres quant à lui reflète parfaitement ce que peut être le groupe sur scène, même s'il est un peu épuré. De plus, les Stereo se sont offert le luxe d'un package quasi-professionnel, qui n'a rien à envier à certains albums de groupes plus reconnus. La production et le mixage sont d'une qualité rarement atteinte pour un groupe débutant, ce qui offre une qualité sonore parfaite. Sur le CD, nous avons la bonne surprise de découvrir sur illusion un featuring de Bob, le chanteur de Watcha, qui donne un petit coté bestial à une chanson déjà énergique.
Il ne nous reste plus qu'à espérer la sortie d'un album de Stereotypical working class dans un futur proche, et que le groupe soit enfin reconnu à sa juste valeur.


Interview (juin 2002)
Avertissement : Certaines réponses sont bien entendu à prendre au second degré !!!

krinein> Avec quel(s) groupe(s) aimeriez vous jouer en concert ?
SWK> Watcha, Counterfeit, Bratisla Boys, Semitones, Lost Prophets, Mind the Step, L5, Uncommonmenfrommars, Red Hot Chili Peppers, Franck Michael, Jail, Glassjaws, Psykup, Lorie, Finger Eleven...

Que va-t-il se passer dans le futur immédiat des stereotypical? A quand la sortie d'un album ?
Stereo prépare un maxi (10 titres ) qui sera distribué nationalement a la rentrée,on y retrouvera les morceaux du 4 titres (épuisé) ainsi que de nouveaux morceaux de Stereometalypical toujours 100% No Talent, il s'en suivra quelques dates a travers la france afin de prouver que contrairement à la rumeur nous jouons nous-mêmes nos morceaux et n'employons pas une troupe de Troubadours Moldaves pour assurer nos prestations. Nous seront aussi présents sur quelques compiles métal (French Core, Boukan et une petite surprise...)

Il apparaît un contraste entre certains textes, plutôt durs, de vos chansons (I don't wanna cry, I don't wanna die anymore entre autres), et la bonne humeur dont vous faite preuve en live et dans la vidéo dans un CD rocksound. A quoi ressemblent les vrais Stereotypical working class ?
Question délicate, physiquement :
Peter Money : David Hasseloff période K2000,
Jefferson Flambers : Issac de "La Croisière s'amuse",
Thomas Wolf : Hulk Hogan,
Invisible Man : Magnum,
Steven Brex : André Rieu
Pour ce qui est du reste, disons que les thèmes abordées dans nos chansons sont plutôt triste, l'ambiance est assez mélancolique cela refléte certains sentiments que la plupart d'entre nous ont ressenti a un moment ou a un autre, ça c'est notre musique mais nous on est avant tout des blaireaux qui aiment "la rigolade", l'humour fin et léger des banquets populaires, les bonnes blagues à Tonton Robert... Pour résumer pris séparement on peut être drôle une fois sur douze mais tous ensemble on est définitivement pathétiques :)

Quels CD n'arrêtent pas de tourner dans vos platines, et au contraire lesquels ne pouvez-vous pas écouter sous peine d'être pris de convulsions immédiates ?
Steven Brex : OysterHead, Marcus Miller, Björk, Cypress Hill, Mind The Step
Invisible Man : Apel Doorn, Primus, Mind The Step, Saian Supa Crew, Ezekiel
Peter Money : Glassjaw, korn, lost prophets, mind the step, natasha st pier

Nous tenons à remercier les Stereotypical working class pour nous avoir accordé cette interview (par mail), ainsi que Marion qui nous a permis d'entrer en contact avec le groupe.

A découvrir
Mind the Step - 4 titres
Mind the Step - 4 titres
Cri de la tour (Le) à Voisins-le-Bretonneux - Edition 2003
Cri de la tour (Le) à Voisins-le-Bretonneux - Edition 2003
Stereotypical Working Class - Sans repères
Stereotypical Working Class - Sans repères