5.5/10Staircase Wisp - The Incomplete. EP

/ Critique - écrit par juro, le 22/02/2006
Notre verdict : 5.5/10 - A compléter (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Depuis 2003, Staircase Wisp a décidé de se produire et s'autoproduire sur les scènes parisiennes. Aux influences aussi multiples que diversifiées, le jeune groupe se définit comme « heavy-pop-rock-grunge-indie-rock », une sorte de mélanges qui se pose en grand rassembleur sur The incomplete. EP. En l'espace
de sept titres et une piste fantôme, l'écoute flirte entre le bon et moyen. En anglais, Staircase Wisp essaye d'apporter sa pierre à l'édifice mais l'album reste difficilement cohérent au fil des titres malgré quelques passages intéressants.

Staircase Wisp possède une base rock indéniable avec des guitares variant entre glam rock et acoustique minimaliste, la basse et la batterie sont légères, le chant est maniéré ou retenu pour un final peu convaincant, les quelques ajouts de claviers pas vraiment inspirées. L'ajout d'un sampler de temps à autre est une bonne initiative. Parmi les références du groupe (Calexico, Pink Floyd, Venus...), l'influence n'a pas du être très répétée car on penserait plus à Bowie sur certains titres. Le joyeux mélange d'influences de Staircase Wisp s'illustre par des compositions hétérogènes empruntant à tous les genres.

You and your rats part 1 met en valeur une guitare acoustique et un univers rêveur mais indispose par son chant peu passionnant qui flingue le titre avant de s'emballer. Stoned with myself et son intro au piano laisse place à Juin est mort et son finish psychédélique. Sweet feather sonne pop avec un refrain peu aguicheur alors qu'à l'inverse Not you est un titre de rock indé plutôt bon sonnant très 70's.
Pas mal de finesse et de justesse en font le titre le plus appréciable de l'album. Le glam rock se développe sur The water remembers. Le titre à rallonge Self-blotting puking and its unfortunate consequences on one's attractiveness remet le couvert avec une partie de piano qui donne une saveur particulière au titre, presque douce. Arrivé à la fin de l'EP, on a un peu l'impression de ne pas avoir décoller, le tout manque d'un titre marquant avec de l'intensité.

Staircase Wisp s'illustre par sa maîtrise de la guitare qui donne de la consistance à l'instrumentation tandis que des défauts notables restent à déplorer, en particulier le chant. Pour autant, en écoutant l'album, on aurait envie d'adhérer mais il manque presque un titre qui fasse bouger car The incomplete. EP manque d'un peu de vivacité. Dommage mais soyons sûr que le jeune groupe reviendra en force bientôt...


Staircase Wisp - The incomplete. EP

01. You and your rats part 1
02. Stoned with myself
03. Juin est mort
04. Sweet feather
05. Not you
06. The water remembers
07. Self-blotting puking and its unfortunate consequences on one's attractiveness

A découvrir
Dido - No Angel
Dido - No Angel
Radiohead - L'intégrale
Radiohead - L'intégrale
A - Hi-Fi Serious
A - Hi-Fi Serious