Sorties d'album du 30 septembre 2013 : Moby, Justin Timberlake et Gaëtan Roussel

/ Actualité - écrit par nazonfly (), le 30/09/2013

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Ce qui devait arriver arriva. À force de revisiter les années 90, les musicos ont ouvert la porte aux Grands Anciens : Joan Jett, Cher se sont réveillées. Et tout ça sans nouvel album de 2 Unlimited, monde de merde.

Krinaute, krinaute !

L'heure est grave. Nous nous sommes trompés la semaine dernière. Oui c'est un aveu. L'album Hidden tensions de Von Pariahs ne sortait pas le 23 septembre mais le 30, aujourd'hui même. Pour la peine nous vous offrons la relecture de la critique. Autre sortie déjà critiquée, celle de We play we are de Dissonant nation. À découvrir sans aucun doute (message subliminal : la critique est par là).

Mais ce qui rend vraiment l'heure grave, c'est qu'il semblerait bien qu'on soit retournés dernièrement dans les années 90. Car cette semaine vous verrez les sorties de Joan Jett, de Cher, de Moby, d'un ancien de Louise Attaque, d'un ancien de NSYNC et d'anciens de Sepultura. Et même du hard-rock.


Commençons par les derniers avec New Horizon le nouveau The answer, un groupe qui a écouté les grands hardos, paix à leur âme. À découvrir Spectacular.

Joan Jett dévoile avec ses Blackhearts Unvarnished tandis que Cher se rend Closer to the truth : on gagera qu'elle ne parle pas de son physique comme le montre Woman's world.


Louise Attaque est mort depuis bien longtemps et Gaëtan Roussel fait son petit bonhomme de chemin. Le voici en tête d'affiche avec Orpailleur et La simplicité dont le clip est largement meilleur que la chanson.

En parlant de mort, Daniel Darc est mort depuis presque un an et sort un nouvel album, Chapelle Sixteen. Paraît que l'opus était déjà prêt : ça nous laisse quand même un drôle de goût dans la bouche. Cherchez le garçon chantait Daniel Darc. C'était facile avec les NSYNC, 5-boys band des années 90. Des cendres du groupe est né un certain Justin Timberlake, mégastar interationale qui sort The 20/20 experience Part 2.

Autre groupe défunt, autre renaissance : Sepultura. Sepultura est mort. Ah bon ? Pas vraiment ? OK en tout cas les frères Cavalera ont quitté le groupe et se sont retrouvés dans Soulfly qui font leurs sauvages avec Savages. À savourer, World scum :

Moby n'est certes peut-être pas autant estampillé années 90 que le reste des suscités mais il fallait bien trouver un fil directeur à cette actualité. Et nous ne reculons devant rien ! Moby donc sort Innocents et nous montre The perfect life :

Vous trouvez que c'est tordu ces références aux années 90 ? C'est que vous ne savez pas encore que I AM ressort cette semaine L'école du micro d'argent, originellement dévoilé en 1998 !

Enfin, on a essayé de faire rentrer Agnes Obel dans ce fil rouge de toutes les façons possibles imaginables. On n'y est pas arrivés. Tant pis pour elle et son Aventine mis en lumière par The curse :



En vrac, on aurait pu citer aussi un nouveau Michel Fugain qui monte un Big Bazar comme dans l'ancien temps (pour le coup les années 90 c'était hier par rapport à la carrière du Michel), un nouveau Kaolin ou un nouveau Katatonia. Choix, choix, choix.

C'est tout pour cette semaine mais, quitte à revisiter les années 90, on est quand même tristes de ne pas avoir vu la sortie d'un nouveau 2 Unlimited.

A découvrir
Moby - Play
Moby - Play
Artsonic - Fashion Victim
Artsonic - Fashion Victim
Machine Head
Machine Head