Sorties d'album du 10 novembre 2014 : Foo Fighters, Pink Floyd et Zaz

/ Actualité - écrit par nazonfly (), le 10/11/2014

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Des artistes qui publient leur premier album depuis des années, d'autres qui publient leur dernier album tout court, des nonnes et des gothiques, ce sont les sorties de la semaine.

Krinaute, krinaute,

accroche-toi au bastingage parce que les sorties sont nombreuses. Et variées, très variées.

On débute avec LA grosse sortie de la semaine, Sonic highways des Foo Fighters, un disque enregistré dans huit villes différentes des USA et avec des musiciens du coin. Un documentaire a même été tourné sur ce projet assez étonnant.
La deuxième grosse sortie de la semaine est bien sûr celle de The endless river de Pink Floyd qui n'avait rien sorti sur ce nom depuis 20 ans (les spécialistes me corrigeront avec violence si je me trompe).
À côté de ça le reste ne ressemble bien sûr plus à grand-chose.

Évidemment on peut quand même mentionner que Machine Head dévoile Bloodstone & Diamond, qu'Anthony and the Johnsons sort un live Turning, que The Birthday Massacre souffre de Superstition et que The inevitable end, comme son nom l'indique, est le dernier album pour Röyksopp. Du coup on vous met la vidéo de Monument (The inevitable end version) :


En France… euh… ben en France on a Hellno Kitty le dernier Anaïs (oui celle de Mon cœur, mon amour) ou encore Ça va être ta fête le nouvel album de Patrick Sébastien, prêt pour les fêtes de fin d'année (nous on s'en fout, on aime Patrick Sébastien même si l'édition limitée de son dernier album est vendue avec un sifflet, un foulard, un pass vip et surtout un préservatif). Et surtout Zaz se rend à Paris car Paris sera toujours Paris.


Heureusement qu'il reste LUX d'Ez3kiel quand même.

Côté reprises, il faut noter la sortie de Autour de Nina, un album hommage de la scène française, non pas à Nina Hagen mais à Nina Simone avec Ben L'Oncle Soul, Camille, Keziah Jones, Olivia Ruiz. Sans oublier celle de Sœur Cristina premier opus de Sœur Cristina, gentiment révélée par The Voice Italia. Sa reprise de Like a virgin est intéressante puisque pour une fois ce n'est pas un chant classique repris de façon licencieuse mais l'inverse.


On finit avec deux groupes assez spéciaux Gong qui sort I see you et Secret Chiefs 3 qui nous offre Saptarshi issu de Perichoresis, idéal pour terminer cet article !



Que la semaine soit bonne. Et musicale.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : White crocodile et Fragile, deux EPs, deux univers, deux réussites