Sorties d'album du 10 février 2014 :

/ Actualité - écrit par nazonfly (), le 11/02/2014

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Du blues touareg, du rock anglais et du brutal deathcore stéphanois, ce sont les sorties de la semaine.

Krinaute, krinaute

Tout de suite et sans attendre voici les sorties de la semaine avec coup de flash sur (Pas) Comme tout le monde de As de trèfle ou le retour du rock français avec violon, énergie et bonne humeur sur le devant de la scène (critique ici). Et surtout Eternal life de The Craftmen club, notre coup de cœur d'il y a deux semaines.

Après ce préambule, nous vous emmenons au milieu du désert avec les bluesmen de Tinariwen dont voici Imidiwan Ahi Sigdim. Oui il était dans les clips de la semaine du 18 janvier dernier mais quand on aime, on ne compte pas ! Le titre est extrait de l'album Emmaar qui sort aujourd'hui.


Difficile de passer après The Craftmen Club et Tinariwen. Du coup il faut un poids lourd de la chanson alternative française : François Hadji-Lazaro sort le nouveau Pigalle, T'inquiète. Entre le chauve de Pigalle et Cheveu, il n'y a qu'un poil ce qui nous permet une transition toute pourrie vers Bum, le nouvel album du trio parisien qui est dans les bacs depuis hier.

En vrac on citera Matters of mind, body and soul de Clan of Xymox, un live acoustique de Band of horses, Acoustic at the Ryman, †††  de ††† (ce qui va faciliter les recherches DuckDuckGo c'est sûr), Benji de Sun Kill Moon et Sun structures de Temples dont voici Colours to life.




Et pour terminer avec douceur voici un groupe venu du même coin que Mickey 3D, Dub Incorporation ou Bernard Lavilliers. On sent dans Experience the flesh, extrait de Carnivore sublime, l'influence subtile de leurs aînés. Ou pas. Ladies and gentlemen, Benighted.

Je crois qu'il faut quand même un : Âmes sensibles s'abstenir.



C'est tout pour cette semaine mais c'était bien beau.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : White crocodile et Fragile, deux EPs, deux univers, deux réussites