8/10Smooth - An Electro Soul Experience

/ Critique - écrit par juro, le 14/05/2005
Notre verdict : 8/10 - Doux et fort à la fois comme la smootharde (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 3 réactions

Nantes est le berceau de Smooth et de son trio de musiciens abonnés à recevoir beaucoup de compliments ces derniers temps pour leur premier album An Electro Soul Experience et force est de constater que le mélange en vogue ressuscitant soul et funk dans un concept global d'électro très agréable. Pour le reste, tout est dit dans le titre, c'est parti pour un trip hop plein de promesses pour l'avenir...

Sans retomber dans une nostalgie trop facile ou une innovation démesuré, Smooth parvient à lier une électro qui prend toute son inspiration dans les années 70 entre Beatles, Doors et James Brown. Evoluant jusqu'alors en première partie de Sinclair, ils ont fait des débuts remarqué sur scène où l'ambiance tranquille se dirige vers la funk et la soul. Utilisant avec justesse leurs influences, ils parviennent à distiller petit à petit une douceur, un petit quelque chose de so « smooth », tombant même parfois dans la pop légère. Si on pourra leur reprocher une certaine similitude entre deux ou trois morceaux, Smooth arrive à nous faire oublier qu'il s'agit d'électro et c'est sans doute leur plus grande réussite. Quoi qu'il en soit, le disque échappe à tout formatage avec des titres variant entre une et six minutes car, comme l'indique le titre, c'est une véritable expérience vers laquelle nous amène Smooth.

L'instrumentation nous plonge directement au coeur de cette expérience à la force du clavier. Beaucoup plus étonnant trompettes, violons et violoncelles font aussi parti du lot. Ces trompettes sur Son of seventies ou ce sample répétitif sur Dragon purchase ramènent inévitablement vers la blacksploitation et donc vers un son à tendance soul et funk avec des touches jazzy. Si les débuts de l'album avec B-side sont purement électroniques, la suite ne cache pas qu'elle prendre un virage définitivement orienté « black music » avec des morceaux où les voix se font peu présentes autrement que dans les samples mais où l'instrumentation est rigoureusement changeante et diversifiée. Parmi ces morceaux, Little Karma, Smooth et Dying (les trois meilleurs à mon goût) prônent une soul lancinante qui donne envie de se laisse aller alors Mista green ou Do you like funky breaker pointe un funk au meilleur de sa forme. Les samples sont omniprésents, répétitifs, laissant une sorte de fil rouge entre chaque piste alors que les voix ne sont présentes que pour accompagner le déroulement d'un morceau. Par contre, le morceau caché est un véritable hommage au génie des Beatles.

An Electro Soul Experience risque de devenir assez rapidement le disque idéal pour une fin de soirée sensuelle ou reposante. Sa richesse et la qualité de son répertoire instrumental ravi dès la première note, un trip hop qui n'a rien à envier à Portishead (excepté une voix féminine). Laissez-vous séduire, vous ne serez pas déçu...


Smooth - An Electro Soul Experience

01 B-Side
02 Les reflets
03 My tragedy
04 The march
05 Little Karma
06 Introduction to smooth
07 Smooth
08 Out of your reach
09 Son of the seventies
10 Dragon purchase
11 Mista green
12 Do you like funky breaker
13 Dying

A découvrir
Blur - Think Tank
Blur - Think Tank
Blur - Best of
Blur - Best of
Alpha Jet - Interview
Alpha Jet - Interview