9/10Slipknot - Disasterpieces - DVD

/ Critique - écrit par weirdkorn, le 27/04/2004
Notre verdict : 9/10 - Loin d'être désastreux (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 5 réactions

Après le succès retentissant de leurs deux albums (je ne compte pas Made Feed Kill Repeat) et d'une gigantesque tournée qui a confirmée leur succès, il ne restait plus à Slipknot qu'à sortir un DVD d'un de leur show. Celui-ci s'appelle Disasterpieces et au vu du résultat, les fans seront comblés puisqu'il contient tout ce que l'on peut attendre de lui, tant pour le concert que pour les bonus.

Slipknot est d'abord un groupe de live. Ils font parti de ceux qui veulent faire un vrai show pour nous en mettre à la fois plein la vue et plein les oreilles. Ils y arrivent grâce à une maîtrise scénique totale tant sur le plan artistique que sur les effets visuels. Il fallait donc un DVD retranscrivant la furie et la puissance faisant leur force. Le concert choisi est celui du London Arena, le public anglais étant à la fois captif et excité (on peut même dire complètement cinglé). Ce live s'est déroulé début février 2002, à quelques jours de celui du Zénith de Paris, le groupe nous offrant donc une performance similaire. Slipknot s'est donné les moyens de faire les choses en grand pour un résultat valant le détour. Environ trente caméras couvrent le concert, celles-ci étant situées à peu près n'importe où, notamment sur la tête des neufs tarés de l'Iowa. On peut donc tout voir et tout suivre comme par exemple le pogo incessant du #5. La qualité du son et de l'image du live sont excellents et l'on reconnaît la marque de fabrique Slipknot dès le menu (je n'en ai jamais vu un aussi bourrin).

La technique n'est pas la seule à être au rendez-vous, le Knot nous offrant une superbe prestation scénique totalement maîtrisée de bout en bout. Le groupe s'essouffle rarement, Corey Taylor n'a pas la voix qui flanche, Joey Jordison est un maître de la batterie et Sid est totalement cinglé. Même si les masques retirent beaucoup d'émotions et rendent l'ensemble assez impersonnel, ils servent au visuel du show. On peut se demander comment ils arrivent à respirer et à tenir le coup physiquement durant toute la prestation mais ils y arrivent et c'est bien là le principal. Le concert comporte quinze titres répartis équitablement entre les deux albums et étant les plus connus. Le show démontre toute la puissance et la folie dégagée par les neufs tarés que ce soit sur People = Shit, Purity, (Sic) ou le fameux Spit it out où toute la foule s'assoit avant de se relever pour un pogo généralisé. On peut regretter quelques coupures cassant l'ambiance servant à nous montrer les coulisses mais dans l'ensemble c'est un super show à voir et à revoir.

Disaterpieces ne se limite cependant pas à ce live qui aurait pu suffire. Ce DVD compte un deuxième CD tout aussi intéressant regroupant divers bonus. On peut ainsi suivre en multiangle trois chansons: Disasterpiece suivant 5 caméras fixes ainsi que People = Shit et The Heretic Anthem où l'on suit chaque membre du Knot un par un. On retrouve également sur ce CD les 5 clips du groupe (c'est bien, comme ça ils ne sortent pas sur un autre DVD). Et pour finir, on peut écouter la merveilleuse chanson Purity (personnellement peut être la meilleure du groupe) en version studio. Celle-ci devait être sur l'album Slipknot mais elle a du être retirée pour je ne sais quelle raison.

Retrouvez la furie du groupe en live dans toute sa splendeur grâce à ce superbe DVD desservi par un son et une image irréprochables. Voilà un produit qui devrait combler tout fan de Slipknot et convaincre les autres de jeter un oeil sur ce groupe controversé. Disasterpieces regroupe tout ce qu'il faut: un très bon live, tous les clips et des bonus intéressants. Je ne vois pas quoi demander de plus.

A découvrir
Slipknot - Iowa
Slipknot - Iowa
Slipknot - Slipknot
Slipknot - Slipknot
Mushroomhead - XX
Mushroomhead - XX