6/10L'Skadrille - Nos vies

/ Critique - écrit par juro, le 01/02/2006
Notre verdict : 6/10 - Attaque surprise (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 1 réaction

Bien connu des amateurs du genre pour leurs nombreuses participations depuis une dizaine d'années à plusieurs collectifs de hip hop et quelques "featuring" sur
des albums comme ceux de Sniper ou Disiz la Peste, L'Skadrille sort son premier album intitulé Nos vies entre légèreté et dureté, rap social et hits dancefloor, flow simple et collaborations intéressantes. Un gros travail derrière la production qui s'adresse peut-être trop à un public spécialisé à la vue des paroles tournant autour de leur microcosme francilien. Avec leur propre label, L'Skadrille a eu toutes libertés pour inscrire son album comme une surprise en 2006.

"En toute indépendance"... C'est ainsi que L'Skadrille définit son album. Et en effet, l'album frappe à toutes les portes, explorant les thèmes chers au genre. Une voix féminine pitchée pour lancer Touchante introduction, titre énergique qui lance l'album avec force, présentant les interprètes et leurs difficultés avec leur ancien label, le tout ponctué d'onomatopées. Plaisant. L'Skadrille présente un rap français conventionnel mais avec des touches recherchées et quelques effets. Frappe à la porte est un titre défouloir sur lequel Akhénaton fait une courte apparition, complémentaire à Ils veulent... !!! Pour l'amusement, on relèvera une parole obsolète annonçant la sortie de l'album le 12 décembre 2005 alors qu'il vient de sortir le 30 janvier. Les trois premiers titres sont plutôt plaisants aux niveaux des rythmes et des mélodies même si les paroles ne font pas dans la finesse.

L'Skadrille est beaucoup plus inspiré lorsqu'ils portent un regard social sur la vie en banlieue (Bons moments, Quand j'en ai marre de mentir, HLM). La vision décrit de manière moins noire que d'habitude le quotidien des habitants de cité, de manière un peu moins critique aussi. Autres thèmes explorés : la tentation de prendre la voie du crime (L'oeil dans le rétro) mais surtout une délation avec pas mal de bonheur sur la condition des peuples "oubliés" médiatiquement (Malgré tout) et sur l'actualité en général. Le discours est honnête, structuré avec intelligence sans victimisation mais avec relativité (Constat des lieux). A l'inverse, un texte plus simple comme Problèmes laissent une impression mitigée. Plus léger et dansant, la collaboration avec J-Mi Sissoko présente la facette dancefloor de Nos vies (Ce soir on sort). Le groupe se trouve aussi à l'aise dans ce registre et parvient à mener la danse efficacement... ou sans génie (Mais que veulent-elles ?).

Le magnifique et nostalgique Nos vies met en valeur les origines des deux interprètes donnant une leçon de courage optimiste assez passionnante, revenant aux même thèmes que Constat des lieux. A l'inverse, Un peuple, un but, une foi
explore en profondeur mais beaucoup plus lourdement ces mêmes thèmes. Les mots y sont mais le titre est extrêmement long, inconstant et le courage pris sur la piste précédente ne suffit pas pour s'accrocher sur toute la longueur du titre. Cependant le morceau phare restera Le son de l'indépendance avec Sinik et Tandem (en grande forme !), son intro au son d'un triangle, des samples et du flow dans tous les sens. L'Skadrille a réussi à monter sa petite entreprise avec de bons coups de mains et distribuant de bons coups dans la gueule.

Les titres ne sont pas formatés pour une durée en radio, le prix de la liberté a un coût qui ne laisse pas toujours pleinement satisfaction. Entre bon et moins bon, ce premier album de L'Skadrille laisse une impression mitigée, inégale. Autant un certain talent pour l'écriture se ressent à travers le flow, autant la mise en action est parfois difficile et lourde. Inégal, oui, mais certainement un premier pavé qui appellera des suites pour les franciliens.


L'Skadrille - Nos vies

01. Touchante introduction
02. Frappe à ma porte
03. Ils veulent... !!!
04. Bons moments (feat Sniper)
05. L'oeil dans le rétro
06. Malgré tout
07. Mais que veulent-elles ?
08. Ce soir on sort (feat J-Mi Sissoko)
09. Problèmes
10. Constat des lieux
11. Le son de l'indépendance (feat Sinik & Tandem)
12. Quand j'en ai marre de mentir
13. HLM
14. Nos vies
15. Une peuple, un but, une foi

A découvrir
Rohff - La vie avant la mort
Rohff - La vie avant la mort
Urban Peace
Urban Peace
Matt - Rnb 2 rue
Matt - Rnb 2 rue