6.5/10Sigur Rós - Hvarf/Heim

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 18/11/2007
Notre verdict : 6.5/10 - Pompe à fric ? (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 4 réactions

Cette compilation ne comporte que trois raretés inédites. Certes elles sont de qualité, mais pour le reste, c'est un peu la grosse anarque...

Sigur Rós, la « rose de la victoire », revient en novembre 2007 avec une double compilation, Hvarf-Heim, et le DVD Heima. Si ce dernier semble rencontrer une certaine unanimité chez les fans de la formation islandaise, on ne peut pas en dire autant de Hvarf-Heim, qui apparaît pour beaucoup comme un simple objet promotionnel du DVD, les deux étant sortis à la même date. Hvarf est composé de raretés (trois titres totalement inédits, un nouvelle version de Von et une de Hafsól, déjà présents sur le EP Hoppípolla en 2005). Heim comporte des versions alternatives de certains titres déjà présents sur quelques albums précédents : Von, Ágætis byrjun, ( ) et Takk... .

Harf...

Si les titres de Hvarf (36 minutes au total) s'inscrivent totalement dans la lignée plus vigoureuse amorcée par Takk... (2005), l'inventivité du groupe post-rock apparaît de plus en plus mince. Il se repose sur ses acquis, ce qui n'est pas forcément pour nous déplaire... Cependant, Jón Þór Birgisson, le chanteur à la voix d'extraterrestre, nous gratifie une nouvelle fois de « youso », « youeize », « otui », « oyou », etc. Des paroles, en islandais ou en vonlenska (langue inventée ayant une sonorité proche de l'islandais), qui commencent un peu à sonner comme du yaourt. Les mélodies étant aussi très proches les unes des autres, on a de plus en plus de mal à distinguer la nouveauté de l'ancien. Hafsól nous refait le coup de l'apocalypse orchestrale jusqu'à l'insupportable... Néanmoins, sur les trois premiers titres (Salka, Hljómalind et Í Gær), la magie est toujours aussi présente. Les chansons (sauf Von) ont moins de lenteurs et les explosions dans le ciel sont franchement remarquables. (Comme à l'accoutumée), les guitares électriques, les xylophones, les basses vaporeuses et les violons enjôleurs sont de la partie.

Hem...

Avec l'écoute de Heim (36 minutes aussi), on en arriverait presque à s'énerver. Les six nouvelles versions de Samskeyti, Starálfur, Vaka, Ágætis Byrjun, Heysátan et Von (encore...), n'apportent rien d'intéressant. Très proches des originales, elles sont totalement inutiles. L'impression de se faire rouler est grande et l'on évite de s'attarder sur ce deuxième disque, pour ne pas trop dire du mal du groupe...


Sigur Rós - Hvarf
01. Salka
02. Hljómalind
03. Í Gær
04. Von
05. Hafsól

Sigur Rós - Heim
01. Samskeyti
02. Starálfur
03. Vaka
04. Ágætis Byrjun
05. Heysátan
06. Von

A découvrir
Ludwig von 88 - Houlala 2 : la mission
Ludwig von 88 - Houlala 2 : la mission
Artsonic - Interview
Artsonic - Interview
Ill Niño - EP
Ill Niño - EP